Recueils :

Artistes :

Titres :

LA LESSIVE
Paroles :Frédéric Volovitch, Zaz
Musique :Frédéric Volovitch
Tonalité :
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
 Am   On gravit des sommets E  dans nos vies dans nos coeurs
 C   Cet amour infini, Dm  mélange de douleur
 F   Mais partager l'instant G  du bonheur
 Dm   On garde ancré en soi E  comme pour lui rendre honneur
 Am   Je gravis la montagne E  comme je gravis ma vie
 C   Tous ces regards croisés Dm  si je les ai compris
 F   J'ai pourtant vu 1000 fois G  et suis encore surprise
 Dm   De la beauté des êtres E  qui m'ont fait lâcher prise Am          E 
 
 
 Am   C'est la beauté sans mot Dm  qui transforme un i F  nstant,
A genoux dans la  G glace, laissant faire ce qui Dm  doit,
Je garde en moi le  G chaud, la saveur du pr Dm  ésent
De ces moments de  E grâce qui fut vous qui fut Am  moi     E 
 
 
 Am   Ils vivent leur ascension, E  grimpent et bravent leur peur
 C   Il n'y a nulle prison que Dm  celle que l'on se crée au coeur
 F   Je prend note et leçon G  dans ces vives lueurs
 Dm   La lune me regarde, ne E  pas mourir avant l'heure
 Am   Je garde précieusement E  l expérience dans ma chaire
 C   Revenir au quotidien Dm  lui non plu ordinaire
 F   Dans les pages d'un bouquin G  ces phrases qui me décrivent
 Dm Tout se termine et prend fin  E après l'extase la lessive Am          E 
 
 
 Am   C'est la beauté sans  Dm mot qui transforme un in F  stant,
A genoux dans la  G glace, laissant faire ce qui Dm  doit,
Je garde en moi le  G chaud, la saveur du pr Dm  ésent
De ces moments de  E grâce qui fut vous qui fu Am t moi    E 
 
 
 Am   Portée dans ma tête E  jusqu'à mon sac à dos
 C   Les petites tempêtes Dm  me poussent vers le haut
 F   Le froid que je respire, G  je sens que je m'allège
 Dm   Je n'ai rien vu venir E  les deux pieds dans la neige
 Am   Et puis c'est plus facile, E  et un pas après l'autre
 C   Si je marche tranquille, Dm  si je suis quelqu'un d'autre
 F   J'aurai toute ma vie G  laissant faire ce qui doit
 Dm   De ce qu'on a gravit E  qui fut vous qui fut moi Am          E 
 
 
 Am   C'est la beauté sans  Dm mot qui transforme un in F  stant,
A genoux dans la  G glace, laissant faire ce qui Dm  doit,
Je garde en moi le  G chaud, la saveur du pr Dm  ésent
De ces moments de  E grâce qui fut vous qui fu Am t moi    E 
 
 
 Am   C'est la beauté sans Dm  mot qui transforme un i F  nstant,
A genoux dans la  G glace, laissant faire ce qui Dm  doit,
Je garde en moi le  G chaud, la saveur du pr Dm  ésent
De ces moments de  E grâce qui fut vous qui fu Am  t moi

Contribution

Clivia, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2014-01-10
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes