La Boîte à chansons sur Facebook La Boîte à chansons sur Twitter Pour nous joindre
Recueils :

Artistes :

Titres :

Poème de Jacques Prévert mis en musique par Joseph Kosma en 1947
Paroles :Jacques Prévert (1900-1977)
Musique :Joseph Kosma (1905-1969)
Tonalité :
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  Rappelle-  toi, Bar   bara!
Il ple  uvait sans ce  sse sur Brest ce jour   -là
Et tu mar  chais, sou   riante,
Epa  nouie, rav  ie, ruiss   elante
Sous la   pluie
  Rappelle-  toi, Barba   ra!
Il pleu  vait sans   cesse sur    Brest
  Et je t'ai   croisée, rue d   e Siam
   Tu souriais
Et, moi, j  e souriais de    même
 
 
  Rappelle-  toi, Barb   ara,
  Toi, que j  e ne connaissa   is pas,
  Toi, qui ne me connais   sais pas!
  Rappelle-   toi!
Rappelle toi quand   même, ce jour-   là!
N  'oublie p   as!
  Un homme s  ous un porche s'abri   tait
Et il   a crié ton n   om,
   "Barbara"
  Et tu as c  ouru vers lui sous la    pluie,
  Ruisselante, r  avie, épano   uie
  Et tu t'es je  tée dans ses    bras
  Rappelle-t  oi c  ela,    Barb   ara!
  Et ne m'en veux   pas si je te t   utoie!
Je dis "tu" à   tous ce  ux que j   'aime
  Même si je   ne les ai v  us qu'une seule    fois
  Je dis "t  u" à tou  s ceux qui    s'aiment
  Même si je   ne les connais    pas
 
 
  Rappelle-  toi, Bar   bara!
  N'oublie    pas!
   Cette pluie sur la mer
  Sur ton visag   e heureux
  Sur cette ville heur   euse
Cette pl  uie sur la    mer
Sur l'arse   nal
Sur le   bateau d'Oue   ssant
Oh! Barba   ra,
Quelle   connerie la    guerre!
Qu'es-tu d  evenue maintena   nt
Sous cette pluie de    fer
De f  eu, d'acie   r, de sang
Et ce  lui qui t  e serrait dans ses br   as
Amoureuse   ment?
Est-il mo  rt, disparu o  u bien   encore vi   vant?
  Oh! Barb   ara
Il   pleut sans cesse sur    Brest
Mais ce   n'est plus par  eil et   tout est ab   îmé
C'est une   pluie de deuil terri  ble et désol   ée
Ce n'est m  ême plus l'   orage
De   fer, d'acier, de    sang,
Tout s  implement des nu   ages
Qui crè  vent comme des c   hiens,
Des c  hiens qui dispa   raissent
  Au fil de l'eau sur Bre   st
  Et vont pourrir au l   oin
Au loin, t  rès loin de Br   est
  Dont il ne   reste
   rien.

Contribution

Chris 78830, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2017-12-03
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes