Recueils :

Artistes :

Titres :

LE CHANTEUR DEVANT LE MICRO
Paroles :Vladimir Vysotsky adaptation Bïa Krieger
Musique :Vladimir Vysotsky
Tonalité :
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
   En pleine lumière livré à tous les yeux
J'ai tout de suite retrouvé l'habituelle procé   dure
Face au micro, planté comme face à Dieu    
Non, non, je suis comme acculé contre un m   ur
 
 
   Et ce micro là ne peut vraiment pas me saquer
D'accord ma voix n'est peut-être pas si b   ien que ça
Si je me ramasse, si je chante comme un p   ied,
Ça va ce savoir, c'est pour ça qu'il est l   à
 
 
   Les feux braqués sur moi m'aveugle et frappent
Les lampes m'emprisonnent dans leur tr   appe
Les projecteurs m'écrasent à en brûler,   
Je vais cre  ver, crev  er, crev   er
 
 
   Ce soir c'est vrai, je suis pas mal enroué
Il n'est pas question de moduler mes acc   ords
Un seul faux pas, un écart mal joué    
Et il va m'envoyer paître dans le déc   or
 
 
   Ces bêtes là c'est plus fin qu'un cimeterre
Parfaite et absolue, son oreille guette ma v   oix
Tant pis si je suis crevé, le moral à ter   re
Si je ne chante pas juste, on entendra que ç   a
 
 
   Les feux braqués sur moi m'aveugle et frappent
Les lampes m'emprisonnent dans leur tr   appe
Les projecteurs m'écrasent à en brûler,   
Je vais cre  ver, crev  er, crev   er
 
 
   Le cou si fin de ce sale micro
Porte une tête de serpent à po   ison
Si je me tais, il m'enverra les c   rocs
Et je dois chanter à en cracher mes poum   ons
 
 
   Couche-toi là, ne bouge pas, tiens-toi droit
J'ai bu ton dard, on se connaît dé  
Toi t'es une vipère et je suis là pour to   i
Je ne suis pas chanteur, je charme le cobr   a
 
 
   Les feux braqués sur moi m'aveugle et frappent
Les lampes m'emprisonnent dans leur tr   appe
Les projecteurs m'écrasent à en brûler,   
Je vais cre  ver, crev  er, crev   er
 
 
   L'oiseau de proie affamé et vorace
Il picore dans ma bouche les notes qu'il y    pêche
Il va me trouer le front de son bec de rap   ace,
Je ne peux pas me sauver ma guitare m'en emp   êche
 
 
   Encore, est-ce qu'il ne va jamais s'arrêter,
Mais qu'est ce qu'il trame encore ce microp   hone
Maintenant il joue le siège consacré,  
Mais je ne suis pas un saint et lui n'éclaire pers   onne
 
 
   Les mélodies sont simples comme de l'eau
Mais si je trébuche, si je m'égare, si je bala   nce
Implacable et raire, l'ombre du micro    
Me transperce les joues comme une la   nce
 
 
   Les feux braqués sur moi m'aveugle et frappent
Les lampes m'emprisonnent dans leur tr   appe
Les projecteurs m'écrasent à en brûler,   
Je vais cre  ver, crev  er, crev   er

Contribution

[anonyme], version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2004-01-01
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes