Recueils :

Artistes :

Titres :

CINQ SENS
Tonalité :
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
[Refrain :]
 F#m Peu im E  porte la direction où je vais,
 F#m Le ven E  t me porte en toute aisance,
 F#m  Me dirige depuis l'enfance.
 E Vers F#m  cet a E  cte de conscience...  cinq sens
 
 
 F#m Oui, j E  'ai entendu ce qu'ils m'ont dit
 F#m J'ai r E  i, ne fais pas cela, n'fait pas ceci,
 F#m Prends E  pas la direction des MC
 F#m Oui mai E  s moi j'y suis, oui !
 
 
Oui, j'ai entendu tout ces peignes-cul
Les mêmes qui te regardent dans la rue,
Vu leur vie virulente de mépris,
J'ai compris l'importance de l'ouïe, oui !
 
 
Oui, en entendant ces gens, j'ai compris
La connerie des incompétents de la vie,
J'entends maintenant le changement...
 
 
[Refrain]
 
 
Vu l'emission de vos télévisions
Qui d'un vent violent tue les valeurs de vos nations, vu !
Vu que personne ne fait rien,
Vu qu'je les vois moi, en vivant vainement la vie virtuelle à laquelle je tends
 
 
Vu les visionnaires à deux francs
Qui tuent tout c'qui peut avoir l'air de vivant
Vanité et valeurs, ou sentiments
Vont guider ces vipères à piquer leurs enfants
 
 
Qui veulent goûter, goûter
Qu'aimerait bien goûter, goûter
Faudrait bien goûter, goûter
On devrait goûter, goûter...
 
 
Qui veulent goûter l'épanouissement de plus près,
Le goût d'la vie qui dit qu'un enfant joue et n'doit pas travailler,
Dégouté de voir les droits d'l'enfant bafoués
Par tous ces PDG qui, s'ils le pouvaient, f'raient bosser les nouveaux-nés
 
 
(Instrumental)
 
 
Toucher, pour toucher de près,
Voir de plein fouet ce système que je hais,
Je sais que mes mains et c'que j'en fait
Feront fléchir les fous furieux et vieux !
 
 
Fini les fainéants qui freinent nos élans
En affamant le peuple et ses enfants
Pom, pom ! Nous allons les fumer avec nos phrasés
Pour mieux les toucher, mais pas de sang, pas de sang !
 
 
Sens les mauvaises odeurs du temps
Qui te font te poudrer le nez au lieu de vivre autrement
Puissant, l'odeur des éléments, la vérité si je mens
Et tu m'entends, jamais j'te parlerai différemment
 
 
Parole d'honneur, mille langages pour quat'couleurs :
Jaune, blanc, black, beurs, l'unité est dans nos coeurs
Et meurs le pourri de dictateur
Qui donne une sale image aux paroles des sages
 
 
La rage en nous se conrôle,
Elle travers'ra la Terre par les deux pôles
Et pour ça on pense...
Hmmm... avec nos cinq sens !
 
 
[Refrain]

Contribution

WonderfullJoe, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2015-02-11
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes