Recueils :

Artistes :

Titres :

VILLE FANTÔME
Paroles et musique :Archambault, Giroux
Capo II
Tonalité :
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
Intro : Am   F   Dm   E 
 
 
 Am Le curé du village m a fait un drôle d ave F  u...
 Dm Y a pus de flamme dans ses ye E  ux.
 Am Les fidèles sont rendus trop vie F  ux.
 Dm Le curé sait pus trop si il croit en Di E  eu.
 Am La belle du village ne croit plus en l am F  our.
 Dm Tous ses prétendants voulaient qu elle se déshab E  ille.
 Am Son coeur volage est rendu trop lourd F  .
 Dm La belle veut mourir vieille fil E  le...
 
 
 Am Le curé doute, l église se vi Em  de.
 G La belle commence à faire des rid Am  es.
 Am Le curé doute, l église se vi Em  de.
 G La belle commence à faire des rid Am  es.
 
 
 Am Le fou du village a pus le goût de rêv Em  er
Il hurle à la lune à toutes les nui Dm  ts
On va être obligé de l interne E  r
Le fou n a plus sa place ic Am  i
Le maire du village a perdu sa fier E 
Il a vendu nos lacs, il a vendu nos cham Dm  ps
à des investisseurs étrange E  rs
 
Le maire est rendu à l argent...
 
 
 Am Le curé doute, personne à la mess Em  e.
 G La belle veut pus jouer aux fess Am  es.
 Am Le fou qui hurle sa détresse Em  .
 G Le maire est prêt à toutes les basses Am  ses.
 
 
 E Attention la tempête gr A onde. On achève d écrire le premier to E  me.
Ouvrez vos yeux tout le mo A nde : on est en t G rain de bâti Am  r
une vi Am lle fan G tôme.. Am  . Une ville fantôme.
Une ville fant D7 ôôôôôôôôôô Am  me
 
 
 Am  Le doyen du village ne peut plus raconter.
On l a mis en prison dans un foyer. Em 
Une muselière sur notre passé Am  .
 
Le patriarche se laisse doucement crever.
 Am  La maîtresse du village endure pus les enfants.
Ils sont dissipés pis ils comprennent rie Em  n.
Pis vu que les enfants sont pus comme avant Am  ,
 
la maîtresse prescrit du ritalin.
Une ville fantô D7 ôôôôôôôôm Am  e
 
 
 Am Le curé doute, personne à la mess Em  e.
 G La belle veut pus jouer aux fe Am  sses.
 Am Le fou qui hurle sa détresse Em  .
 G Le maire est prêt à toutes les basses Am  ses.
 Am Le patriarche qu on oublie. Em 
 G La maîtresse engourdit les peti Am  ts.
 
 
 E La tempête gronde, faites attenti A  on.
On nous promet des jobs et pis des bonbo E  ns
mais le problème est beaucoup plus profon A  d :
LA DÉFAI G TE EST DEV Am ENUE TRA Am DITIO G N !  Am 

Contribution

[anonyme], version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2008-01-03
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes