Recueils :

Artistes :

Titres :

Paroles :Michel Houellebecq
Musique :Jean-Louis Aubert
Tonalité :
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
Intro : E(x4)  D(x4)  G(x4)  C(x4)
 
 
 E Et puis soudainement D  , tout perd de son attrait
 G Le monde est toujours l C  à, rempli d'objets variables
 E D'un intérêt moyen,  D  fugitifs et instables,
 E Une lumière terne de D  scend du ciel abstrait.
 
 
 E C'est la face B  D  de l'existence,
 G Sans plaisir et s A  ans vraie souffrance
 E Autre que celles  D  dues à l'usure,
 G Toute vie est une A  sépulture
 E Tout futur est né D  crologique
 G Il n'y a que le p A  assé qui blesse,
 E Le temps du rêve  D  et de l'ivresse,
 G La vie n'a rien A  d'énigmat E  ique.
 
 
Puis soudainement tout perd de son attrait
Le monde est toujours là, rempli d'objets variables
D'un intérêt moyen, fugitifs et instables,
Une lumière terne descend du ciel abstrait.
 
 
C'est la face B de l'existence,
Sans plaisir et sans vraie souffrance
Autre que celles dues à l'usure,
Toute vie est une sépulture
Tout futur est nécrologique
Il n'y a que le passé qui blesse,
Le temps du rêve et de l'ivresse,
La vie n'a rien d'énigmatique.
C'est la face B de l'existence,
Sans plaisir et sans vraie souffrance
Autre que celles dues à l'usure,
Toute vie est une sépulture
Tout futur est nécrologique
Il n'y a que le passé qui blesse,
Le temps du rêve et de l'ivresse,
La vie n'a rien d'énigmatique.

Contribution

DorianLft, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2019-03-10
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes