Recueils :

Artistes :

Titres :

LE CHAPEAU DE MIREILLE

Tonalité :
  • G
  • A♭
  • A
  • B♭
  • B
  • C
  • D♭
  • D
  • E♭
  • E
  • F
  • G♭
  • G
  Le chapeau de Mir  eille,   Quand en plein vol je l'ai   rattrapé,
  Entre Sète et Marsei  lle, Quel   est l'bon   vent qui   l'avai  t chipé ?
  Le chapeau de Mi  reille,   Quand en plein vol je l'ai r  attrapé,
  Entre Sète et Mar  seille, Quel jo  li vent l'avai  t chipé ?
C'est pas le z  éphyr, N'aurait pu s  uffir',
C'est pas lui no  n plus L'aquilon j  oufflu,
C'est pa  s pour au  tant L  'autan.
Non  , mais c'est le plus   fol Et le plus ma  gistral
De la   bande à Eole, En u  n mot : le m  istral.
Il m  e la fit connaître,   Aussi, doré  navant,
Je ne   mouds plus mo  n blé Qu'à des moulins   à vent.
 
 
  Quand la jupe à Mir  eille Haut   se troussa, haut se r  etroussa,
  Découvrant des mer  veilles : Quel   est l'b  on vent qui   s'est per  mis ça ?
  Quand la jupe à Mi  reille Haut se   troussa, haut se   retroussa,
  Découvrant des mer  veilles : Q  uel joli vent s'est pe  rmis ça ?
C'est pas le   zéphyr, N'aurait pu s  uffir',
C'est pas lui n  on plus, L'aquilon jo  ufflu,
C'e  st pas pour   autant   L'autan.
  Non, mais c'est le pl  us fol Et le plus ma  gistral
  De la bande à Eo  le, En un mot : le m  istral.
  Il me montra sa jambe,   Aussi reconn  aissant,
Je l  ui laisse emp  orter Mes tuiles en   passant.
 
 
  Quand j'embrassai M  ireille, Qu'elle   se cabra, qu'elle me   rembarra,
  Me tira les ore  illes, Quel   est l'bo  n vent qui   retint s  on bras ?
  Quand j'embrassai Mir  eille, Qu'e  lle se cabra, qu'elle m  e rembarra,
  Me tira les ore  illes, Que  l joli vent retint s  on bras ?
 
 
C'est pas le zép  hyr, N'aurait pu s  uffir',
C'est pas lui   non plus L'aquilon   joufflu,
C'  est pas pour a  utant L  'autan.
Non, mais c'e  st le plus fol Et   le plus   magistral
De la bande à Eo  le, En u  n mot : le   mistral.
Il m'ép  argna la gifle,   Aussi, dessus m  on toit
Y'avait un'se  ul'girouette Y'e  n a maintenant tr  ois.
 
 
  Et quand avec Mir  eille   Dans le fossé on s'es  t enlacés,
  A l'ombre d'une t  reille, Quel   est l'bo  n vent qui   nous a   poussés ?
  Et quand avec Mi  reille Dans   le fossé on s'e  st enlacés,
  A l'ombre dune   treille, q  uel joli vent nous a   poussés ?
C'est pas le z  éphyr, N'aurait pu s  uffir',
C'est pas lui non   plus L'aquilon   joufflu,
  C'est pas pour   autant   l'Autant
  Non, mais c'est le plu  s fol Et le plus ma  gistral
  de la bande à E  ole, En un mot : le m  istral.
  Il me coucha sur el  le, En échange a  ussitôt
Je mis   un'voil'de plus   A mon petit bat  eau.
 
 
  Quand j'ai perdu Mi  reille, Q  ue j'épanchai le c½u  r affligé
  Des larmes sans par  eilles, Quel   est l'b  on vent q  ui les   a séchées ?
  Quand j'ai perdu Mir  eille, Que   j'épanchai le c½u  r affligé
  Des larmes sans pa  reilles, Que  l joli vent les a   séchées ?
C'est pas le z  éphyr, N'aurait pu s  uffir',
C'est pas lui non   plus L'aquilon j  oufflu,
C'  est pas pour   autant L  'autan,
No  n, mais c'est le p  lus fol Et le plus mag  istral
  De la bande à   Eole, En un mot : le mi  stral.
  Il balaya ma peine   Aussi, sans l  ésiner
  Je lui donne to  ujours Mes boeufs à dé  corner.

Contribution

[anonyme][anonyme], version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2011-10-11
AvertissementAvertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes