Recueils :

Artistes :

Titres :

LA MAÎTRESSE D'ÉCOLE

Paroles et musique :Georges Brassens
Tonalité :
  • G
  • A♭
  • A
  • B♭
  • B
  • C
  • D♭
  • D
  • E♭
  • E
  • F
  • G♭
  • G
  À l'école où nous a  vons appris l'A   B C         
La m  aîtresse av  ait des méthodes   avanc  ées.   
Co  mme il fut   doux le temps, bien éphémère  , hél  as !  
  Où cette bo  nne fée régna sur not  re cl  asse,  
Régna sur no  tre   class   e.
 
 
  Avant elle, nous éti  ons tous des pa  ress  eux,   
Des   lève-nez, des can  cres, des crétins   cras  seux.  
En   travaillant ex  clusivement que   pour   nou   s,
  Les marchands   d'bonnets d'âne étaient sur   les   genou   x,
Étaient sur les genou  x.           
 
 
  La maîtresse avait   des méthodes a  vanc  ées    
Au p  remier de la   class'ell'promit   un ba  iser,  
Un   baiser pour   de bon, un baiser   libe  rtin   ,
  Un baiser sur   la bouche, enfin bre  f, un   pati   n,
Enfin bref,   un   patin   .
 
 
  Aux pupitres alors,   quelque chose c  hang  ea,    
L'éc  ole buissonnière   n'eut plus jamais   un c  hat.   
Et   les pau  vres marchands de bonnets   d'âne  , cr   ac !
  Connurent to  ut à coup la faillite  , le   krach   ,
La faillite,   le   krach   .
 
 
  Lorsque le proviseur  , à la fin de l  'ann  ée,    
Nous   lut les résu  ltats, il fut bie  n éto  nné.   
La   maîtresse, el  l', rougit comme un   coqu  elic   ot,
  Car nous étio  ns tous prix d'excelle  nce e  x-æqu   o,
D'excellen  ce e  x-æqu   o.
 
 
  À la récréation  , la bonne fée   se m  it     
En d  evoir de teni  r ce qu'elle avai  t pro  mis.   
Et   comme elle   embrassa quarante   laur  éats   ,
  Jusqu'à un  e heure indue la   séanc  e dur   a,
La séan  ce d  ura.   
 
 
  Ce système bien sû  r ne fut jamais   adm  is     
Par   l'imbécil  e alors recteur d  'acad  émie.  
De   l'école,   en dépit de son be  au pa  lmar   ès,
  On chassa p  our toujours notre chèr  e maî  tress   e,
Notre chère   maî  tress   e.
 
 
  Le cancre fit   alors sa réappa  riti  on,    
Le f  ort en thèm  e est redevenu l'  excep  tion.  
À   la fin de l'anné  e suivante,   quel   fias   co !
  Nous étion  s tous derniers de la c  lasse   ex-æ   quo,
De la class  e ex  -æquo    !
 
 
  À l'école où no  us avons appris   l'A  BC     
La m  aîtresse av  ait des méthodes   avanc  ées.   
Co  mme il fut   doux le temps bien éphémère  , hél  as !  
  Où cette b  onne fée régna sur no  tre c  lasse   ,
Régna sur not  re c  lasse   .
 

Contributions

Autres versions CômeCôme, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.1
Dernière modification : 2017-11-05
AvertissementAvertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes