Recueils :

Artistes :

Titres :

J'AI TOUT PLEIN D'AMIS AU MEDEF
Album : Quand la terre sera mourue ! (2008)
Paroles et musique :Frédéric Fromet
Capo III
Tonalité :
  • A
  • Bb
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
(Riff:)
A--1----
E----3-1
-----
-0---
-----
-----


 
 
  J'ai tout plein d'amis au Me   def,
  Ma religion c'est le bé   néf'.
  Pour faire du pognon je vendrais p   ère et mère,
  Le laisser-aller du pauvre m'ex (Riff) aspère.
 
 
J'ai tout plein d'amis au Medef,
Ma religion c'est le bénéf'.
Mon dieu c'est le patron qui vire, qui dégraisse
Et qui impunément se tire avec la caisse.
 
 
  Je gère mon foyer c   omme une entreprise,
  Ma femme est employée à    l'Ajax et au Pliz'.
  L'autre jour elle   a voulu faire    grève la feignasse,
  On aurait   dit une fonctio   nnaire.
  Agiter le   chiffon rouge ai   nsi c'est dégueulasse,
  C'est prendre en   otage la pou   ssière.
 
 
J'lui ai dit si tu gueules, je te délocalise,
On verra si en Chine tu joues les insoumises.
Quand on a la chance d'avoir du boulot on s'écrase,
J'en connais tant qui voudraient ta place.
Je t'en prie ma chérie ne me donne pas l'occase
  De te virer pour   la chômeuse d'en   face.        
 
 
J'ai tout plein d'amis au Medef,
Ma religion c'est le bénéf'.
La bourse c'est ma vie, j'ai une tronche de CAC,
Jean-Pierre Gaillard m'excite c'est mon aphrodisiaque.
 
 
J'ai tout plein d'amis au Medef,
Ma religion c'est le bénéf'.
Au-dessus de mon lit je me suis fait un poster
Avec le Figaro et ses pages financières.
 
 
Tu veux des RTT, tu veux des vacances ?
Reprends ton balais, mets-le toi où je pense.
Le temps libre c'est pour les poètes, les mollasses,
L'Homme s'épanouit dans le labeur.
Ne dis pas qu'avec ton aspiro tu n'es pas jouasse,
Qu'il ne suffit pas à ton bonheur.
 
 
Tu veux toucher une prime, tu veux une augment',
T'auras pas un centime, pense aux dividendes
De nos actionnaires qui ne sont pas tous philanthropes,
Eux qui jugent plutôt d'un bon oeil
Les plans de licenciements pourvu que ça rapporte
Des pépètes dans le portefeuille.
 
 
J'ai tout plein d'amis au Medef,
Mon ennemi c'est l'ISF.
Comme Florent Pagny je m'en mets plein les fouilles
En pleurnichant "Maman, les impôts me dépouillent".
 
 
J'ai tout plein d'amis au Medef,
Ma religion c'est le bénéf'.
Je donne aux sans-le-sou, je ne suis pas un chacal,
A un cul-de-jatte j'ai même filé un vieux futal
 
 
Tes acquis sociaux, tes droits et ta retraite,
A petits coups de Karcher, je les fait disparaître,
Il n'y a pas que toi qui saches faire le ménage.
Si on me donnait rien qu'un lundi (de Pentecôte)
Dans le code du travail je pourrais faire un carnage
Pour que tu sois corvéable à merci.
 
 
Madame se rebelle, madame fait sa fofolle,
Voilà qu'elle en appelle aux porteurs de banderoles.
C'est pas tes syndicats qui vont me filer la frousse,
Pas trois bolcheviks à la Bastille.
C'est pas Kim Jong-Il qui va gouverner, allez ouste !
En prêchant ton "Travail, patrie, famille"
 
 
J'ai tout plein d'amis au Medef,
Ma religion c'est le bénéf'.
Si les comptes ne sont pas bons, si, si
C'est sans doute la faute à la polygamie.
 
 
J'ai tout plein d'amis au Medef,
Ma religion c'est le bénéf'.
Tout doit être profit, tout doit être rentable,
Cette chanson est nulle, elle me rapportera que dalle.
 
 
J'ai tout plein d'amis au Medef,
Ma religion c'est le bénéf'.

Contribution

rastunk, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2017-01-13
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes