Recueils :

Artistes :

Titres :

LA PETITE
En duo avec Maurice Biraud (1967)
Paroles :Robert Gall, Mya Simille
Musique :Guy Magenta
Tonalité :
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
  • F
  • Gb
  • G
Tonalité originelle: Gb
Mesures à 2 temps
 
Intro:  C   C   F   C   G   C   C   G 
 
 
 
(Maurice Biraud:)
 C Comment ne pas  C s'attendrir  F devant la pe C  tite
 C Devant ses yeux  C innocents,  F devant son sou G  rire ?
 C Elle change depuis  C quelques temps ;  F elle pousse la pe E  tite
 F Déjà femme,  C mais pourtant  G ce n'est qu'une en C  fant
 
 
(France Gall:)
 C Une enfant ! On  C a tout vu;  F qu'est-ce qu'il faut en C  tendre !
 C Quand je pense qu'on  C a failli,  F hier, te sur G  prendre
 C Essayant de  C m'embrasser,  F moi, me laissant  E  faire
 F Il n'est pas si  C mal l'ami,  G l'ami de mon  C  père
(France Gall et Maurice Biraud:)
 Ab Un jour, les  Eb oisillons  Ab prennent leur en Eb  vol
 Ab Les petits de Eb viennent grands ;  G il n'y a plus d'en C  fants !
 Ab Un jour, les  Eb oisillons  Ab prennent leur en Eb  vol
 Ab Les petits de Eb viennent grands ;  G il n'y a plus d'en C fants Dm  !    Em        Dm 
(Maurice Biraud:)
Elle est fragile comme une fleur, si douce, la petite
Quand je pense qu'un homme pourrait lui briser le coeur
De sa candeur profiter, toucher la petite,
J'ai bien envie malgré moi de la protéger
 
 
(France Gall:)
Me protéger ! Allons bon ! v'là qu'il recommence
Avec un prof comme toi, j'aurais de la chance
J'apprendrais évidemment mille choses à faire
Il est futé, croyez-moi, l'ami de mon père
(France Gall et Maurice Biraud:)
Un jour, les oisillons prennent leur envol
Les petits deviennent grands; il n'y a plus d'enfants !
Un jour, les oisillons prennent leur envol
Les petits deviennent grands; il n'y a plus d'enfants !
(France Gall et Maurice Biraud:)
Comment ne pas s'attendrir devant la petite,
Devant tes yeux innocents, devant ton sourire?
Elle change depuis quelques temps; elle pousse la petite
Toi, tel que je te connais, tu n'changeras jamais
(France Gall et Maurice Biraud:)
Un jour, les oisillons prennent leur envol
Les petits deviennent grands; il n'y a plus d'enfants !
Un jour, les oisillons prennent leur envol
Les petits deviennent grands; il n'y a plus d'enfants !
 
 
Un jour, les oisillons prennent leur envol
Les petits deviennent grands; il n'y a plus d'enfants !
Un jour, les oisillons prennent leur envol
Les petits deviennent grands; il n'y a plus d'enfants ! (Ad libitum)

Contribution

Grietick, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2018-01-09
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes