Recueils :

Artistes :

Titres :

NE FROTTE PAS, FRANÇOIS!
Paroles :René Sarvil
Musique :Francisco Marafioti
Tonalité :
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
  • C
Mesures à 2 temps :
1 temps || 1 temps
1/2 tps | 1/2 tps || 1 temps
 
Intro : C   C   F   F 
 
 
 
 F C'est balletti*: Marseille est en f C7  ête
A la Tour C7  ette**,
On danse av F6  ec entrain
 F Théréson a mis sa robe b C7  lanche,
Celle des dim C7  anches,
Pour plaire à s F  on béguin
 G7 Il est là et, voyant la pet C6  ite,
Il accourt v G7 ite et il l'inv C6  ite
 G7 Il est amoureux ; son coeur palp C6  ite,
Sa main s'ég G7 are, le coq C(Tacet) uin!
Mais, roug C issant dans ses b Gm7  ras,
Théréson l C7 ui murmure tout b F6 as:     F6 
Ne frotte p F6  as, François !
Ne frotte p F6  as, François,
 F(add9) || F7(dim) Si      maman  s'en a Gm7 || C  perçoit !
Allez, zou, g C7  rand fada***,
Lève ta m C7  ain de là !
 C7 Dis, tu vas un p C7 | C(aug) || F  eu  trop      bas
Tu froisses m F6  on jupon,
Et ma comb F6  inaison
 F(add9) || F7(dim) Dans  le  dos, j'ai  Gm7(Tacet) des frissons,
Allons, voy Bb6(Tacet) ons, tais-toi!
Sois sérieux p D7(Tacet) our une fois !
 Gm7 Zou! Ne frotte p C7 as, F ||  ran F çois!   C       C7 
Mais, pour voir Théréson, comment faire?
Toujours, sa mère la surveille de près.
Un seul moyen pour approcher d'elle,
Lorsque la belle, le soir va au ciné,
Il se met près d'elle et sans rien dire,
Il l'a désire ; et il soupire.
Théréson ne peut que lui sourire,
Sa mère est là, à ses côtés.
Mais, quand vient l'obscurité,
Douc'ment, on entend soupirer:
Ne frotte pas, François !
Ne frotte pas, François,
Si maman s'en aperçoit !
Allez, zou, grand fada,
Lève ta main de là !
Dis, tu vas un peu trop bas
Tu froisses mon jupon
Et ma combinaison
Dans le dos, j'ai des frissons,
Allez, voyons, tais-toi!
Sois sérieux pour une fois !
Zou! Ne frotte pas, François!
François, voulant en faire sa femme,
Le coeur en flamme, va demander sa main;
Le grand jour devant la noce entière,
Monsieur le maire, leur dit: "Aimez-vous bien !"
Minuit, enfin seuls, mon Dieu, peuchère,
Que vont-ils faire? C'est leur affaire!
"Dis, mon chéri, éteins la lumière !"
Quelques soupirs, et puis plus rien
Mais, bientôt, on entendit
Théréson dire à son mari:
Tu peux frotter, François !
Tu peux frotter, François !
Dis, sur ton coeur, presse-moi!
Allez, zou, grand fada!
Le bonheur est par là.
Non! Pas là! Là! Pas si bas!
Mais quoi, tu restes en plan?
Ah, t'es pas fort vraiment!
Le pauvre, c'était navrant.
L'émotion lui coupa
La parole, ce jour-là
Et François ne frotta pas!!!
 
 
*Baletii ou balletti: « bal, fête de village », dérive du verbe latin tardif, ballare « danser », d'où le verbe « baller », qui était courant dans tout le territoire gallo-roman jusqu'au XVIe siècle et a perdure dans le patois provençal.
 
 
**L'esplanade de la Tourette est une célèbre place de Marseille dans le second arrondissement.
 
*** fada: idiot.

Contribution

Tonerb, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2017-08-22
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes