Recueils :

Artistes :

Titres :

LA CHÈVRE DE MONSIEUR SEGUIN
D'après une des nouvelles des « Lettres de mon moulin » d'Alphonse Daudet (1869) ; Extrait de la 1ère version du conte musical « Le soulier qui vole » (1980).
Paroles :Roger Dumas, Jean-Jacques Debout
Musique :Jean-Jacques Debout
Tonalité :
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
  • F
  • Gb
Mesures à 2 temps : 1 temps | 1 temps
 
Intro:  Bbm | Ab   Db   Ebm | F   Bbm 
 
 
La chèvre  Bbm | Ab de Monsieur Se Db  guin
Gambadait  Ebm | Ab vite,    gambadait  Db  bien
La chèvre  Ebm | F de Monsieur Se Bbm guin
S'ennuyait  C7 du soir au ma F  tin
Elle rê Bbm vait, co |    mm'  Ab ses com Db  pagnes,
De s'en al Ebm | Ab ler      dans la mon Db  tagne
Mais quand elle  Ebm | F lui a deman Bbm 
De bien vou Ebm loir l |  a  F déta Bbm  cher
M. Se Ebm guin c |  ri Ab a: «  Ja Db  mais!
Là-haut, le  Ebm loup t |  e  Ab mange Db  rait
Ce serait  F trop épouvan Bbm table
Je vais t'en C7 fermer dans l'é F  table »
La porte  Ebm |fut fer Ab mée peut- Db  être
Mais la fe Ebm |nêtre é Ab tait ou Db  verte
Et sitôt  F qu'elle se fut  Bbm  sauvée
En s'éloi C7 gnant de sa val F  lée
La chèvre de Monsieur Seguin
Gambadait vite, gambadait bien
La chèvre de Monsieur Seguin
Se sentait vivre dans le matin
Les fleurs semblait lui dire "Blanquette,
Viens avec nous faire la fête !"
Et tout là-haut, sur les sommets,
Fallait voir comme elle s'amusait
Ce fut une journée mémorable
Elle était loin de son étable
Quand, tout à coup, le vent fraîchit
Et tandis que tombait la nuit
La chèvre de Monsieur Seguin
Gambadait vite, gambadait bien
La chèvre de Monsieur Seguin
Entendait bien dans le lointain
La trompe de Monsieur Seguin
Qui lui disait: « Reviens, reviens! »
Mais, quand elle  Ebm | F aperçut trop  Bbm tard,  |    Bbm(Tacet) Ah !!
Les deux yeux  Ebm du lou |  p  F dans le  Bbm  noir
Elle dit, comme la vieille Renaude
Qui avait tenu jusqu'à l'aube:
« Je vais me  F battre avec cou Bbm  rage »
Et, dans cet C7 te lutte sau F vage, F        E7(dim) | F(Tacet)
La chèvre de Monsieur Seguin
Gambadait vite, gambadait bien
La chèvre de Monsieur Seguin
S'est bien battue jusqu'au matin
Et puis, quand le coq a chanté,
Parmi les fleurs, elle s'est couchée
Alors, le loup la dévora
Et  Ab nous, on  Gb | F la regrette Bbm  ra.

Contribution

Tonerb, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2017-08-08
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes