Recueils :

Artistes :

Titres :

LE CHANTEUR DEVANT LE MICRO
Paroles :Vladimir Vysotsky adaptation Bïa Krieger
Musique :Vladimir Vysotsky
Tonalité :
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
AmEn pleine lumière livré à tous les yeux
J'ai tout de suite retrouvé l'habituelle procéDmdure
Face au micro, planté comme face à Dieu  F
Non, non, je suis comme acculé contre un mEur
 
 
AmEt ce micro là ne peut vraiment pas me saquer
D'accord ma voix n'est peut-être pas si bDmien que ça
Si je me ramasse, si je chante comme un pFied,
Ça va ce savoir, c'est pour ça qu'il est lEà
 
 
AmLes feux braqués sur moi m'aveugle et frappent
Les lampes m'emprisonnent dans leur trDmappe
Les projecteurs m'écrasent à en brûler, F
Je vais crevFer, creveEr, crevAmer
 
 
AmCe soir c'est vrai, je suis pas mal enroué
Il n'est pas question de moduler mes accDmords
Un seul faux pas, un écart mal joué  F
Et il va m'envoyer paître dans le décEor
 
 
AmCes bêtes là c'est plus fin qu'un cimeterre
Parfaite et absolue, son oreille guette ma vDmoix
Tant pis si je suis crevé, le moral à terFre
Si je ne chante pas juste, on entendra que çEa
 
 
AmLes feux braqués sur moi m'aveugle et frappent
Les lampes m'emprisonnent dans leur trDmappe
Les projecteurs m'écrasent à en brûler, F
Je vais crevFer, creveEr, crevAmer
 
 
AmLe cou si fin de ce sale micro
Porte une tête de serpent à poDmison
Si je me tais, il m'enverra les cFrocs
Et je dois chanter à en cracher mes poumEons
 
 
AmCouche-toi là, ne bouge pas, tiens-toi droit
J'ai bu ton dard, on se connaît déDm
Toi t'es une vipère et je suis là pour toFi
Je ne suis pas chanteur, je charme le cobrEa
 
 
AmLes feux braqués sur moi m'aveugle et frappent
Les lampes m'emprisonnent dans leur trDmappe
Les projecteurs m'écrasent à en brûler, F
Je vais crevFer, creveEr, crevAmer
 
 
AmL'oiseau de proie affamé et vorace
Il picore dans ma bouche les notes qu'il y Dmpêche
Il va me trouer le front de son bec de rapFace,
Je ne peux pas me sauver ma guitare m'en empEêche
 
 
AmEncore, est-ce qu'il ne va jamais s'arrêter,
Mais qu'est ce qu'il trame encore ce micropDmhone
Maintenant il joue le siège consacré,F
Mais je ne suis pas un saint et lui n'éclaire persEonne
 
 
AmLes mélodies sont simples comme de l'eau
Mais si je trébuche, si je m'égare, si je balaDmnce
Implacable et raire, l'ombre du micro  F
Me transperce les joues comme une laEnce
 
 
AmLes feux braqués sur moi m'aveugle et frappent
Les lampes m'emprisonnent dans leur trDmappe
Les projecteurs m'écrasent à en brûler, F
Je vais crevFer, creveEr, crevAmer

Contribution

[anonyme], version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2004-01-01
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes