Recueils :

Artistes :

Titres :

LES BELLES HISTOIRES
Paroles :Bénabar, Pierre-Yves Lebert
Musique :Bénabar
Capo I
Tonalité :
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
 C   F   G   F  (x2)
 
 
 C Où sont passés les pas F sants qui  G flânaient le nez en  F  l'air
 C Jolis cœurs au fil du ven F t et  G n'ont pas de Tind F  er
 Em Où sont passés les trépassés, les Roméo, les Julie Am  tte
 Em Qui enlacés sans s'en lasser meurent depu F is 1597  G 
 
 
 C Et le piment  F doux des premières querelles d'amour G eux      F 
 C La première fois où on dit " F nous", la première fois qu'on se sent  G deux     F 
 Em Les palpitants brisés aux sanglots pathé Am  tiques
 Em Où sont passés les dépassés,  F où sont les romantique G  s
 
 
Les belles his F toires, elles sont nées quelque  Am  part
Dites-moi que c'est  F pour rattraper une femme en pleurs qui  Am  part
Cet homme qui  C court dans cette aéro Am  gare
Je  F ne veux pas c Em roire qu'il est juste en ret Am ard     G 
 
 
 C Où est l'élève subjugué qui  F pour sa prof de fran G çais    F 
 C Rédige un mot doux sans  F penser qu'elle le corrige G rait    F 
 Em "Les pensées que vous m'avez inspirées" inspir Am  ées, é-e-s
 Em L'amour s'accorde avec le C.O.D et une maî F tresse, reste une maî G  tresse
 
 
 C Et les fleurs bleues du pass F é, où sont passés les an G ges         F 
 C Les cupidons aux ailes froiss F ées sont-ils en vigil G ance orange   F 
 Em Et le soupirant rougissant qui a le cœur en pa Am  nique
 Em Où sont passés, bon sang, F  les derniers romanti G  ques
 
 
Les belles his F toires, elles sont nées quelque  Am  part
Dites-moi que c'est  F pour rattraper une femme en pleurs qui  Am  part
Cet homme qui  C court dans cette aéro Am  gare
Je  F ne veux pas  Em croire qu'il est juste en re Am tard    G 
 
 
 C Où sont passés le rouge aux  F joues et les symptômes de l G 'AVC      F 
 C Quand on éprouve malgré  F nous ces sentiments G  incontrôlés       F 
 Em Et les sonates de Chopin, qui a coupé la mu Am  sique
 Em Et puis merde à la fin, où sont pas F sés les romaG ) ntiques
 
 
Les belles his F toires, elles sont nées quelque  Am  part
Dites-moi que c'est  F pour rattraper une femme en pleurs qui  Am  part
Cet homme qui  C court dans cette aéro Am  gare
Je  F ne veux pas  Em croire qu'il est juste en re Am  tard
Je  F ne veux pas  Em croire qu'il est juste en re Am  tard

Contribution

Greni, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2021-07-06
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes