Recueils :

Artistes :

Titres :

RENTRÉE DES CLASSES
Tonalité :
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
Intro : Em   D7   G   B7   Em   F#7   B7 
 
 
 B7  Sur le lit étalé en patchwork
L'essen Em  tiel de ma garde-robe, bien !
Tout est la B7  vé, essoré, séché, repassé
Me voilà prêt p Em  our le jour " j " du lendemain
En finissant B7  de boucler mes bagages
Mon stylo quat Em  re couleurs, mon taille-crayon mappemonde
Je calcule  B7  sur une Texas Instrument
 C7 Combien font vingt-quatre heures en secon B7  des
 
 
 Em Mais non j'ai pas peur  Em !      Em6        Em 
J'aime pas les rentrées, c'est t Em out    Em        Em6        Em 
 
 
Je retrouve en faisant mon sac
Un vieux bulletin que j'avais caché
Je me souviendrai toujours de sourcils de mon père quand j'lui avais dit :
" Ils sont en retard cette année ! "
" Résultats faibles, doit poursuivre les efforts "
" Elève absent, même quand il est là !"
il paraîtrait que cette année, ce soit plus dure encore
Mais alors, c'est tous les ans ou quoi !
 Am Un nouveau monde s'ouvre à mes  D  yeux
 Gmaj7 Encore une année qui passe         Cmaj7 
 Am/F# Appréhension, cafard  B7  et trouille bleue
 Em C'est la re C ntrée des classes  B7 
Je touche du bois, je croise les doigts
Pour avoir un prof principal sain d'esprit
Un emploi du temps sympa
Qui commencerait le mardi et finirait...mardi !
C'est décidé, je mettrai dès demain
Fin à mes jours si cette année aussi
Je retrouve ce psychopathe de Martinot
En histoire et géographie
 
 
 Em Mais non j'ai pas peur !  Em          Em6        Em 
J'aime pas qu'on m'stresse, c'es Em t tout    Em         Em6        Em 
 
 
Le compte à rebours est lancé, je m'en remets au ciel
Allez quoi s'il vous plaît, juste un tremblement de terre
Que les secours débarquent et me lancent une échelle
Par pitié emmenez-moi dans votre hélicoptère !
Après 300 tours sur moi-même
Je m'endors, je rêve et je délire
J'arrive au collège en chausson et y'a pas mon nom sur les listes
Martinot me poursuit après et j'arrive pas à courir
Refrain
Devant l'alignement militaire des cartables
Se dessine la silhouette des gardiens du ghetto
Les professeurs pactisent avec le diable
La preuve en est qu'ils sont chaussés Méphisto !
L'un d'entre eux, celui au regard sombre
S'avance doucement vers moi, on dirait Lucifer
Il est tellement grand qu'y fait froid dans son ombre
" Dites donc, n'en faites pas un peu trop, Aldebert ? "

Contribution

timi, version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.0
Dernière modification : 2007-12-13
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes