Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :

Les Chanteux - Présentation

J'aime les chansons à répondre, mais ça ne se chante pas tout seul.

À l'automne 1978, las de chanter plus ou moins seul dans les rues du vieux Montréal, j'ai décidé d'organiser des soirées de chansons. J'ai loué, rue Ontario, un petit local sympathique (pour dix dollars la soirée), mis des annonces, et le premier soir, il est venu dix personnes. Par la suite, il en est toujours venu davantage. Cela a duré quelques années... Tous les jeudis soirs, cinquante semaine par année. L'été, de mai à septembre, nous chantions dehors, sur la rue Prince-Arthur... et sans jamais passer le chapeau, pour le simple plaisir de chanter... C'était l'époque où le Québec vibrait...

En 1980, nous étions environ une trentaine de réguliers aux soirées. Quelques centaines des personnes y étaient déjà venues et nous avions chanté aussi plus de trois cents chansons.

Nous avons alors décidé de publier un recueil de 80 chansons, nos meilleures évidemment. Sans pub et sans subventions. Les deux mille exemplaires se sont écoulés rapidement de main à main. Ce fameux recueil est aujourd'hui introuvable.

Voilà pourquoi vingt-six ans plus tard, j'ai décidé, avec l'accord de ceux qui ont participé à son édition, de le mettre sur Internet. De la sorte, ces petits bijoux de notre patrimoine pourront être transmis. Et nous avons trouvé un hôte de qualité en la personne de monsieur Philippe Pastinelli qui accepte d'héberger nos chansons.

Bon. Tout ça est bien beau, mais quelqu'un qui ne connaît pas l'air d'une chanson, comment fait-il pour l'apprendre ?... Ce ne sont pas les versions qui manquent dans le folklore... et on ne les entend pas tous les jours à la radio... À l'époque, nous avions réglé le problème à notre façon : le recueil était composé d'un livret contenant seulement les paroles des chansons et d'une cassette où nous chantions les deux premiers couplets et le refrain de chacune. C'est cette cassette que vous pouvez entendre en cliquant sur l'icône appropriée en regard de chaque chanson.

Les Chanteux n'étaient pas une troupe folklorique ni une chorale et ne faisaient pas de spectacle. C'étaient des chanteux. La cassette a été faite uniquement pour donner l'air des chansons et peut-être aussi le goût de chanter. Je pense que sur ce dernier point, nous avons assez bien réussi. À vous de juger.

Les Chanteux étant disparus du paysage, quelques années plus tard, sans doute pour honorer notre mémoire..., Robert Payant, de Vaudreuil, a décidé de reprendre le nom à son compte et il a publié sous le titre Les Chanteux, et sous son nom, un recueil de chansons et un CD, fort valables au demeurant. Mais il ne faut pas confondre et on ne peut d'ailleurs pas : dans notre recueil, aucun nom n'était mentionné, pas même le mien. Seule apparaissait l'adresse des Chanteux, qui était aussi la mienne et qui l'est toujours. On est folkloreux ou l'est pas... Cela dit, pour dissiper toute équivoque, je crois qu'il convient de nommer ici Les Chanteux dont vous pouvez entendre la voix sur boiteachansons.net. Il s'agit de :

  • Jean Angelo (À Saint-Malo)
  • Diane Bolduc (Ah ! Qu'il est malaisé)
  • Henry Boucher (Cri-cra-cra Bazina)
  • Nicole Fontaine (Annette)
  • Luc Laroche (Le bon vin m'endort)
  • Lise Lebeau (Belle, attendez)
  • Paul Monette (Ah ! Oui gnien hein)
  • Germain Savard (Ah Si j'te pogne)
  • Au piano : André Vallée, hélas décédé depuis.

Et je tiens à remercier ici de tout mon coeur ces fiers Chanteux, joyeux lurons et luronnes, qui m'ont permis de faire un des plus beaux trips de ma vie.

Germain Savard
Président-fondateur des Chanteux

P. S. On peut me joindre par le forum de ce site ou sur langueauchat.com, mon site farfelu.