Auteur Sujet: Croquemitoufle - G BECAUD / Colette RENARD / ADAMO  (Lu 1105 fois)

jcdspit

  • Membre
  • Full Member
  • *
  • Messages: 73
    • Voir le profil
Croquemitoufle - G BECAUD / Colette RENARD / ADAMO
« le: août 22, 2017, 05:12:06 pm »
Bonjour à tous !
Je recherche à nouveau une chanson de Gilbert Bécaud (Paroles de Delanoe) de 1957/58 : Croquemitoufle.
Elle avait été reprise vers 1960 par Colette Renard puis par Dalida (!) et plus récemment par Adamo dans son disque hommage à Bécaud.
Becaud : https://youtu.be/-lSwx6SHW08
Adamo : https://youtu.be/RKxSYjrTlb0
       ou : https://youtu.be/niHYVWCTRto

Les paroles que j'ai trouvées :
♪ Croquemitoufle ♪
Je me rencroquemitoufle
Au fond des pantoufles
Quand tu n'es pas là

Et je m'éfiléfiloche
Comme un fond de poche
Quand tu n'es pas là

Je périclite, décline
En carabobine
Qui n'en finit pas

Et la vie me semble fouine
Blette et filandrine
Quand tu n'es pas là

Oh oh oh
Que le temps s'étire
Oh oh oh
Tirelirela

Et je me serpentiluche
Je m'escaramuche
Dans le creux des bois

Tous les raconte-bouillasses
Des grogne-filasses
Ne m'atteignent pas

C'est la pauvre galochade
La maripanade
Des jours sans galas

Tous les corbeaux croambulent
C'est la plénibule
Des oiseaux de croix

Oh oh oh
Oh, que le temps s'étire
Oh oh oh
Tirelirela

Mais soudain je m'exclamouche
Ton coeur qui fait mouche
Trinque avec le mien

Je me raminagroviche
Comme chattebiche
Ronronne matin

Boum ça tambouriclaironne
Ça tonitrutonne
En millions d'éclats

Moi tu m'enrubambichonnes
Je t'empolissonnes
Au lit de ma joie

Oh oh oh
Mon Dieu que je t'aime
Oh oh oh
Tirelirela

J'avais commencé à déchiffrer, mais j'arrive à une impasse; d'où mon appel à l'aide. Merci d'avance
jeanClaude

Tonerb

  • Membre
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1340
    • Voir le profil
Re : Croquemitoufle - G BECAUD / Colette RENARD / ADAMO
« Réponse #1 le: août 23, 2017, 05:31:44 am »
Salut Jcdspit,

On le sait moins ; mais Gilbert Bécaud s’est essayé au cinéma dans les années 50, au tout début de sa carrière. Ou plutôt, face au phénomène « Monsieur 100.000 volts » dont les fans cassaient, en 1954, les fauteuils de l’Olympia (bien avant les idoles du rock ou Yé-Yé de la décennie suivante), certains producteurs avaient flairé le bon filon et l’avaient engagé dans des comédies gentillettes, mais sans plus : « Boom sur Paris »(1954), « Le pays d’où je viens » de Marcel Carné (1956), « Casino de Paris » (1957), « Croquemitoufle » (1958), « Les petits matins » (1962) et même « Toute une vie » de Claude Lelouch (1974).

Certaines de ces comédies étaient agrémentées de chansons (écrites par Gilbert) : « Boom sur Paris », « Le pays d’où je viens », « Casino de Paris » et « Croquemitoufle » qui est l’objet de ce message.
 
Gilbert Bécaud a aussi composé quelques musiques de film dans lesquels il n’apparaissait pas : « Babette s’en va en guerre » avec Brigitte Bardot (1959), « la maison sous les arbres » (1971), etc...


Dans « Croquemitoufle » ou « les femmes des autres » (1958), un film de Claude Barma (le père de Catherine Barma, la productrice de Laurent Ruquier), Gilbert avait un des rôles principaux : il campait un explorateur, Bernard Villiers, qui revenait de terre Adélie et veillait sur la vertu de la femme de son meilleur ami, absent. Que pensez-vous qu’il advint ?
Il y chantait cette chanson au titre éponyme, « Croquemitoufle » (1957), dont il était le compositeur :

http://www.dailymotion.com/video/x2x1fkb         Extrait du film
(Outre le fait que me voila soudain replongé dans le midi de ma jeunesse près de Toulon et les maillots de bain de mon adolescence, je me fais du souci pour le devenir de ce moteur hors-bord démonté à même le sable, aux mains d'un opérateur plus tracassé par sa libido que par un remontage attentif).

http://www.boiteachansons.net/Partitions/Gilbert-Becaud/Croquemitoufle.php

http://www.boiteachansons.net/Txt/Gilbert-Becaud/Croquemitoufle.txt

https://www.youtube.com/watch?v=-lSwx6SHW08

https://www.youtube.com/watch?v=T7maMhhkmdU   Live en 1957


Cette chanson, au rythme nonchalant, a fait, dès sa création, l’objet de nombreuses reprises :

-   Colette Renard (1958)

https://www.youtube.com/watch?v=ydvsG8HrM4I

-   Les trois Ménestrels (1958)

https://www.youtube.com/watch?v=qP6PKpUv6mo

-   Lucie Dolène (1958)

https://www.youtube.com/watch?v=JIJ13QNxMAk

-   Version anglaise de Petula Clark (Through the Livelong Day) (1959)

https://www.youtube.com/watch?v=sfSLamjZmeo

-   Les Djinns « la plus grande chorale féminine française » (1959) : Entre 1959 et 1965, Les Djinns ont formé une chorale de 25 chanteuses issues de la Maîtrise de la Radio Télévision Française, sous la direction de Paul Bonneau, avec pour parrain artistique Gilbert Bécaud, d'où la reprise de nombre de ses chansons:

 https://www.youtube.com/watch?v=AKXL8Uv9pq4 

-   Christian Chevallier et son orchestre (1959)

https://www.youtube.com/watch?v=I9362fjVSA8

-   Marisa Gata Mansa, une version à l’accent brésilien « Croquemitufle » (1961)

https://www.youtube.com/watch?v=oL-gvBRgFnM

-   Dalida, une version inédite, jamais parue (1962)

https://www.youtube.com/watch?v=_jhigkoBhiQ

-   Alice Dona (2010)  Album "Merci beaucoup monsieur Bécaud"

https://www.youtube.com/watch?v=0xhFtWPx4hU

-   Et la version récente d’Adamo dans un disque-hommage à l’artiste (2014):

https://www.youtube.com/watch?v=tG0pj3tFhCU


Cordialement, Tonerb

PS: Merci de m'avoir facilité la tâche!

« Modifié: août 23, 2017, 12:04:36 pm par Tonerb »

jcdspit

  • Membre
  • Full Member
  • *
  • Messages: 73
    • Voir le profil
Re : Croquemitoufle - G BECAUD / Colette RENARD / ADAMO
« Réponse #2 le: août 23, 2017, 09:23:34 am »
Un grand merci à toi, Tonerb, tant pour ton déchiffrage - toujours aussi rapide qu'efficace - que pour tes remarques et tes explications complémentaires, que j'apprécie grandement !

Comme d'habitude, les problèmes de droits rendent la partoche invisible, mais je m'en accommoderai !

Etant donnée la quantité de versions et de rythmes divers et variés, je n'ai plus qu'à tenter de trouver - ou créer - celle qui me conviendra ... Y'a plus qu'à ...

Merci encore
JeanClaude