Auteur Sujet: accords svp  (Lu 1668 fois)

mouhmacias

  • Membre
  • Newbie
  • *
  • Messages: 19
    • Voir le profil
accords svp
« le: août 18, 2013, 09:27:51 pm »
bjr quelqu'un pourait me faire les accords de la chanson de jean ferratl:e temps des cerises dont voice le début de la chanson merci
J'ai souvent pensé c'est loin la vieillesse
Mais tout doucement la vieillesse vient
Petit à petit par délicatesse
Pour ne pas froisser le vieux musicien
ect

Tonerb

  • Membre
  • Hero Member
  • *
  • Messages: 1340
    • Voir le profil
Re : accords svp
« Réponse #1 le: août 19, 2013, 03:38:24 am »
Salut Mouhmacias,

Très bon choix que « Les cerisiers » (1985), cette chanson de Jean Ferrat, peut-être ignorée de beaucoup. A ne pas confondre avec « Le temps des cerises », cet air dont les paroles furent écrites en 1866 par Jean-Baptiste Clément et la musique composée par Antoine Renard en 1868, air repris lors de la Commune de Paris en 1870, devenu en quelque sorte son hymne et qu’évoque Jean dans sa chanson.

http://www.youtube.com/watch?v=B7PE6I6csKs

Le texte des « Cerisiers » est de Guy Thomas, ce poète du Jura, avec qui Jean a collaboré depuis 1970 (« L’école buissonnière ») ; en cette année 1985,  il lui consacre tout un disque. Après Aragon, c’est le deuxième poète le plus chanté par notre ardéchois (une quinzaine de chansons).
Dans ce texte, Jean revendique la volonté d’être constant dans ses idées, ses opinions, notamment  politiques ; lui, le communiste, revenu de la découverte des purges staliniennes, de l’existence des goulags, de l’enfer des régimes communistes, reste quand même fidèle à sa vision marxiste de la société et à son désir du bonheur de l’ouvrier.
Dans ce disque de 1985, il fait aussi (« La porte à droite ») un premier bilan sévère du gouvernement socialiste de Mitterand, 4 ans après son avènement, et toutes les désillusions apparues, dont le virage vers l’austérité de 1983 (faire un parallèle avec la situation actuelle en France).

Sur le plan de la composition, on retrouve le style de Jean et ses marottes : l’emploi des accords mineurs de tierce et de sixte, mais dans un ordre toujours renouvelé. La mélodie emprunte parfois involontairement quelques notes à des chansons antérieures de son répertoire.Le passage « Si je suis trompé par sa politesse » évoque « Que serais-je sans toi ? ».

En 2006, Isabelle Aubret a repris « Les cerisiers » dans une version, qui n’égale pas, à mon sens, celle de Jean. Les affèteries, dont elle est coutumière, minimisent la portée d’un tel texte !

http://www.youtube.com/watch?v=cKuz1L6VjpE



http://www.boiteachansons.net/Partitions/Jean-Ferrat/Les-cerisiers.php?ref=accueil

http://www.youtube.com/watch?v=88dinRZc978

Cordialement,
Tonerb

PS : La moindre des gratitudes implique, en retour, le dépôt d’une évaluation de ce travail
« Modifié: août 19, 2013, 08:13:34 am par Tonerb »