Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Messages - philubi

Pages: [1] 2
1
Partitions recherchées / Leila Huissoud L'infidèle
« le: juillet 21, 2018, 04:57:05 am »
Une bonne âme pour me décrypter cette merveille (paroles de P. Font) ?

https://www.youtube.com/watch?v=e3Y1-BNVPv4

Merci !

2
En effet, merci Tonerb, je m'acharnais sur les doigtés de Frédéric Fromet d'après la vidéo... et ça ne collait toujours pas. Merci encore !

3
Grand merci Tonerb, effectivement c'est limpide !

Sans doute mes neurones sont-ils un peu fatigués ce matin.

Belle journée à toi.

Phil

4
Partitions recherchées / Chante et mets ton serre-tête (F. Fromet)
« le: avril 24, 2017, 05:39:19 am »
Malgré la vidéo https://www.youtube.com/watch?v=WpKuLlY5z5c, me manquent quelques accords pour cette merveille de F. Fromet, qui me ferait ce petit cadeau appréciable en ce lendemain de cauchemar ?

Merci par avance, à charge de revanche  ;)

5
Partitions recherchées / Re : mutins de 1917
« le: mars 15, 2014, 02:00:25 am »
Bonjour à tou(te)s,

Serge Utge-Royo a également donné une version de cette chanson. En particulier de le volume 2 des "Contrechants de ma mémoire".

http://www.deezer.com/album/5196301

http://www.qobuz.com/album/contrechants-de-ma-memoire-vol-2-serge-utge-royo/3661585111665

Cordialement.

Philippe

6
Autres sujets / Re : ABSENCE
« le: février 21, 2014, 12:00:51 am »
Profite bien de ces quelques jours !

7
Partitions recherchées / Re : Re : Zoufris Maracas aide aux accords
« le: février 02, 2014, 12:54:50 am »

PS : il est bon de rappeler que « con » (venant du latin cunnus) désigne vulgairement le sexe féminin

Je ne peux résister, à ce sujet, à renvoyer au merveilleux (mais relativement méconnu) texte de Brassens, "Le Blason" qui traite ce sujet avec une poésie et une férocité (et un amour du sexe faible) qui n'appartiennent qu'à lui...

http://www.boiteachansons.net/Partitions/Georges-Brassens/Le-blason.php

8
Un magnifique texte de Miguel Hernandez, en effet, dont la version mise en chanson a également été reprise par Serge Utge-Royo dans l'album "Ibericas"...

Merci pour cet ajout !


9
Autres sujets / Re : Temps des fêtes
« le: décembre 25, 2013, 01:50:28 am »
A toutes et tous, je vous souhaite la meilleure fin d'année possible, en chansons bien sûr !

Phil

10
Bonjour,

Il me semble de toutes façons qu'elle est déjà sur le site...

http://www.boiteachansons.net/Partitions/Georges-Brassens/Misogynie-a-part.php

11
Autres sujets / Makhnovtchina
« le: octobre 19, 2013, 08:17:23 am »
Bonjour toutes et tous,

Ajouté sur la BAC "la Makhnovtchina", de Serge Utge-Royo.

http://www.boiteachansons.net/Partitions/Serge-Utge-Royo/Makhnovtchina.php


Cette chanson conte l'épopée de l'armée révolutionnaire insurectionnelle ukrainienne levée par Makhno, anarchiste ukrainien, suite à la signature du traité par lequel Lénine cédait, en 1918, l'Ukraine aux Allemands.

Cette armée fut surnommée la Makhnovtchina. Elle comptait dans ses rangs des gens du peuple, sans formation militaire (l'armée est organisée sur des bases typiquement libertaires - volontariat : les gradés sont élus par les soldats, et la discipline est librement consentie, ces règles étant respectées par tous...), essentiellement paysans. Elle combattit avec succès - contre toute attente - les forces ukrainiennes de Petlioura, ainsi que les armées blanches de Dénikine. Après la victoire de la Makhnovtchina contre les armées blanches, l'armée rouge (qui avait passé des alliances temporaires avec Makhno) en profite pour mettre Makhno hors la loi et se retourner contre la Makhnovtchina. Après plusieurs mois de combats acharnés contre les bolchéviques, les derniers combattants de la Makhnovtchina doivent quitter l'Ukraine en 1921.

Makhno est contraint, après avoir erré et été expulsé de plusieurs pays européens de se réfugier à Paris en 1925, où, pour survivre, bien que malade et très diminué, il doit travailler comme ouvrier chez Renault. En 1927, il fait l'objet d'un ordre d'expulsion par les autorités françaises, qui ne sera pas exécuté suite à l'intervention de Louis Lecoin (grand pacifiste, initiateur du statut d'objecteur de conscience). Il mourra en 1934 et est incinéré au Père Lachaise.

Pour les libertaires, la Makhnovtchina est devenue le symbole du combat contre le communisme autoritaire. Les trahisons de l'armée rouge et des bolcheviques annoncent les dérives à venir du stalinisme et du régime soviétique (qui trahira de nouveau les anarchistes durant la guerre civile espagnole, n'hésitant pas - entre autres -  à fournir des armes aux armées fascistes...).

Cette chanson de Serge Utge-Royo, immense chanteur et poète libertaire, a été reprise par les Beruriers noirs :
http://www.youtube.com/watch?v=7P-EmfLKqfc

Elle est souvent entonnée, lors de manifestations diverses, dans les rangs réunis sous le drapeau noir...

12
Partitions recherchées / Re : baby - justin bieber
« le: octobre 13, 2013, 12:12:59 am »
Je ne peux qu'abonder les remarques à juste titre courroucées de tonerb et benyy.

Les évaluations déposées ne doivent l'être qu'en fonction de la qualité et justesse des accords proposés... et non fonction de la qualité de la chanson concernée, qui est, elle, de la responsabilité unique du parolier et du compositeur.

Si l'on dépose des demandes de grilles d'accords pour des chansons de piètre qualité, le meilleur des déchiffreurs (et nous avons la chance de l'avoir, probablement, sur ce site...) ne peut inventer quoi que ce fût pour améliorer la "qualité" de la composition originale.

Il faudrait peut être mesurer à sa juste valeur la somme de travail fournie, la plupart du temps très rapidement par certain(s) pour répondre aux demandes parfois saugrenues déposées, et avoir la décence de respecter ce travail totalement désintéressé !

Cordialement.

Phil

13
Bonjour Jean,

Effectivement, il y a bien un E7 sur le "dia" de "au diable". Il était présent dans la partition initialement proposée, mais a dû "sauter" lors des corrections.

Et il y en a évidemment un également sur le "je" du quatrième vers, dont l'accompagnement et la mélodie sont identiques à ceux du premier vers...

Ah ! Pénélope, une chanson méconnue de Brassens, mais au texte magique, et une mélodie raffinée, toute en arpèges (l'un des accompagnements de Brassens qui fait mal aux doigts des débutants  ;D... souvenirs d'expérience personnelle !)...
Une pure merveille.
J'ai proposé quelques corrections sur la partition proposée, je l'ai entre autre transposée dans la tonalité où la chante Brassens (elle était un ton 1/2 plus bas). Mais la partition actuellement proposée sur la BAC est tout à fait chantable (avec capo III si l'on veut respecter la partition d'origine).

Amicalement.
Philippe

14
Bonsoir,

Sur la partition que je possède ("Eds musicales 57, recueil volume 3"), en lieu et place de ce G#7 qui ne correspond en effet à rien dans cette (ces) tonalité(s), j'ai un "E9/5 aug". Personnellement, je l'ai toujours jouée avec un E9 (accord de neuvième de mi) qui, me semble-t-il, sonne correctement... Je n'ai pas réussi à comprendre (mais peut-être, Tonerb, m'éclaireras-tu ?) à quoi correspondait ce /5 aug.

Est-ce une basse (mais alors, pourquoi augmentée... la quinte en basse est de surcroit difficile à faire sur un accord de E9), ou s'agit-il d'un enchainement E9 / E5aug, mais cette quinte augmentée n'a rien à faire là, dans cette tonalité...

Ces partitions, que je possède depuis trente ans, sont pourtant en générale sans faute... mais là j'avoue que mes compétences en harmonie ne suffisent pas...

En tout état de cause, à titre purement personnel, un E9 sonne correctement, et on est dans la tonalité... Ceci étant, le relatif mineur que tu proposes, C#m7, que je viens d'essayer, est plus logique, et sonne également bien...

Pour conclure, dans la phrase suivante ("susdite"), la partition donne directement un passage de Bm à F#7, sans modulation en Em7.


15
Bonjour, Jean 13001,

En effet, quelques accords sont "faux" dans cette partition de Brassens, en particulier (mais pas uniquement) dans la modulation finale.

Je me suis permis à mon tour de proposer quelques corrections dans cette partition du "22 septembre".

Tout en sachant que les mélodies de Brassens permettent (sous condition du respect de la structure de base) de nombreuses interprétations, entre autres "Jazzie" (cf le disque extraordinaire réalisé avec Moustache et cie, ou les innombrables reprises plus ou moins heureuses...). J'ai pour ma part corrigé dans le respect de la version originale, mais ce n'est qu'une proposition...

Cordialement.

Pages: [1] 2