Voir les contributions

Cette section vous permet de consulter les contributions (messages, sujets et fichiers joints) d'un utilisateur. Vous ne pourrez voir que les contributions des zones auxquelles vous avez accès.


Sujets - notturno

Pages: [1]
1
Partitions recherchées / Annabel Buffet - Les Gommes
« le: février 05, 2014, 10:32:47 am »
Bonjour à tous !

Je suis à la recherche d'accords manquants pour cette chanson de Frédéric Botton : "les gommes"
http://www.youtube.com/watch?v=m-v8mhXBYMA

Elle est interprétée par Annabel Buffet (épouse du peintre Bernard), une muse de Saint-Germain des Prés, amie de Gréco. Botton lui a composé tout un album en 73 "Aquarelle" qui comprend ce titre. Les textes de Botton sont merveilleux :) A découvrir pour les amoureux des beaux textes (et éventuellement les nostalgiques des années 60/70 sur la rive gauche !)

Sinon voilà où j'en suis :
Ca à l'air de tourner entre C#m / F#m / A(7) pour les premiers couplets, et ensuite ... ? Dm ? Je ne vois pas trop. Quelqu'un aurait une idée ? :)


Merci d'avance !!!!

PS : le texte et ce que pense avoir trouvé ;)

C#m    
Ca sert à rien les gommes
Elles n'effacent personne
                            F#m(+6)   A7
Quand on en a besoin

C#m
Ca sert à rien les gommes
Lorsqu'on voudrait en somme
                                    F#m  A7                    
Oublier son chagrin


Ca peut servir peut-être
A effacer des lettres          
Retrouvées

Mais des lettres d'amour
On s'en souvient toujours
Brûlées ou déchirées

Ca sert à rien les gommes
En amour on ne gomme
Jamais le verbe aimer

Et d'ailleurs une gomme
Qui cela impressionne
sinon les écoliers

Qui crayonnent en classe
Sans voir le temps qu'ils passent
A gommer

Sans comprendre qu'un soir
Il sera bien trop tard
Pour tout recommencer


Moi qui n'ai pas de gomme
Quelqu fois je m'étonne
De pouvoir t'oublier
 
Mais 'faudrait tant de gommes
Lorsque ta voix résonne
Pour ne plus t'écouter

En amour c'est étrange
comme si peu ça nous change
De gommer

A peine quelques pleurs
Un baiser sur le coeur
Mais jamais le passé

Pages: [1]