Accueil du forum

Musique => Partitions recherchées => Discussion démarrée par: notturno le février 05, 2014, 10:32:47 am

Titre: Annabel Buffet - Les Gommes
Posté par: notturno le février 05, 2014, 10:32:47 am
Bonjour à tous !

Je suis à la recherche d'accords manquants pour cette chanson de Frédéric Botton : "les gommes"
http://www.youtube.com/watch?v=m-v8mhXBYMA

Elle est interprétée par Annabel Buffet (épouse du peintre Bernard), une muse de Saint-Germain des Prés, amie de Gréco. Botton lui a composé tout un album en 73 "Aquarelle" qui comprend ce titre. Les textes de Botton sont merveilleux :) A découvrir pour les amoureux des beaux textes (et éventuellement les nostalgiques des années 60/70 sur la rive gauche !)

Sinon voilà où j'en suis :
Ca à l'air de tourner entre C#m / F#m / A(7) pour les premiers couplets, et ensuite ... ? Dm ? Je ne vois pas trop. Quelqu'un aurait une idée ? :)


Merci d'avance !!!!

PS : le texte et ce que pense avoir trouvé ;)

C#m    
Ca sert à rien les gommes
Elles n'effacent personne
                            F#m(+6)   A7
Quand on en a besoin

C#m
Ca sert à rien les gommes
Lorsqu'on voudrait en somme
                                    F#m  A7                    
Oublier son chagrin


Ca peut servir peut-être
A effacer des lettres          
Retrouvées

Mais des lettres d'amour
On s'en souvient toujours
Brûlées ou déchirées

Ca sert à rien les gommes
En amour on ne gomme
Jamais le verbe aimer

Et d'ailleurs une gomme
Qui cela impressionne
sinon les écoliers

Qui crayonnent en classe
Sans voir le temps qu'ils passent
A gommer

Sans comprendre qu'un soir
Il sera bien trop tard
Pour tout recommencer


Moi qui n'ai pas de gomme
Quelqu fois je m'étonne
De pouvoir t'oublier
 
Mais 'faudrait tant de gommes
Lorsque ta voix résonne
Pour ne plus t'écouter

En amour c'est étrange
comme si peu ça nous change
De gommer

A peine quelques pleurs
Un baiser sur le coeur
Mais jamais le passé
Titre: Re : Annabel Buffet - Les Gommes
Posté par: Tonerb le février 06, 2014, 05:59:52 am
Salut Notturno,

Le démarrage de ton déchiffrage était bon, si ce n’est le A7, qui est un Amaj7.
Les musiques de Frédéric Botton étaient toujours originales ; mais les textes n’étaient pas en reste sur le plan de la qualité.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Fr%C3%A9d%C3%A9ric_Botton

Ta demande jette également un coup de projecteur sur Annabel Buffet, celle qui fut, à partir de 1958, l’épouse et la muse du peintre expressionniste Bernard Buffet (après qu’il eût quitté Pierre Bergé, après huit années de vie commune), même si son passage dans la chanson n’était qu’un prévisible coup d’épée dans l’eau, sans lendemains.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Annabel_Buffet
http://fr.wikipedia.org/wiki/Bernard_Buffet

On oublie qu’avant Yves Saint-Laurent, le peintre a été, de l950 à 1958, le grand amour de Pierre Bergé. Dans une biographie de Buffet, Stéphane Laurent raconte que « Pierre Bergé a sauvé Bernard Buffet de la dépression dans laquelle il se perdait […]. La consommation de drogue médicamenteuse et d’alcool est stoppée net. Bernard devient enfin présentable ». Bergé a poli cet artiste torturé, mal dégrossi et à la propreté douteuse, en vue de sa future entrée dans le grand monde : « Bernard cesse d’être sale, accepte de se laver et de se changer régulièrement. » Bravo l’ami ! Bergé n’a pas 30 ans, et s’active : il embellit cet homme qu’il aime et, surtout, réussit à faire monter sa cote. Comment s’y prend-il ? Fonceur convaincu, il sait trouver l’angle : « Je n’ai pas forcé les portes, j’ai frappé aux bonnes portes. » En clair, il a su négocier pied à pied avec certains marchands les tarifs de son poulain chéri, accrocher de grandes signatures critiques – comme Aragon –, sortir, se montrer dans les bons endroits, organiser des fêtes fastueuses dans leur Château d’Arc en Provence avec des centaines d’invités, Cocteau, Giono, Martin du Gard... Une expérience qui lui servira plus tard, en 1958, quand il lui faudra médiatiser son jeune génie de la mode, Yves Saint–Laurent (Paris-Match).

http://www.boiteachansons.net/Partitions/Annabel-Buffet/Les-gommes.php?ref=accueil

http://www.youtube.com/watch?v=m-v8mhXBYMA

Cordialement,
Tonerb

Titre: Re : Annabel Buffet - Les Gommes
Posté par: notturno le février 07, 2014, 05:22:05 am
Merci infiniment Tonerb pour ton aide !

Pour Annabel, elle est restée toute sa vie "dans l'ombre" de Bernard et si on regarde quelques unes de ses interviews de l'époque où elle chantait (69-80 environ) on réalise que c'est pour elle plus un passe-temps agréable qu'une véritable passion (un plaisir bourgeois type XIXe siècle). Peut-être parce que son entrée dans le milieu de la chanson s'est fait naturellement, sans efforts ! Elle l'a quitté de la même manière au début des années 80. Même si ce passage fut bref et sans conséquences pour l'évolution de la chanson française (clairement, tout le monde a oublié qu'elle a chanté un jour ;) ), il n'en est pas moins raté et mérite, je crois, un certain intérêt.

Elle restera pour toujours une muse de Bernard Buffet et laisse quelques romans et textes de chansons qui ne manquent pas de qualités !