Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Paroles et musique : Pierre Perret
Tonalité :

Donnez-n G ous donnez-n Gmaj7 ous des jard G6 ins     Gmaj7 
Des jard G ins pour y f Gmaj7 aire des bêt Am  ises
D'où l'on r'v Am ient des p'tites f Amaj7 leurs à la m Am7 ain       Am(maj7) 
Quand on a Am  déchir D7 é sa chem G  ise
Des jard B7 ins d'où l'on est si cont Em  ents
De rent A7 rer les genoux tout en s Am7 ang    D7 
C G 'est pas qu'on s'emb Em  ête
En b Am7 as des HLM D7 
M G ais les galip Em  ettes
Sur le cim Am7 ent, c'est pas d'la c D7  rème
E B7  t pour trouver d'l'herbe
Accrochez-vous b Em  ien
C A7  omme disait un lézard vert
Qui ét A7 ait pas dalton D7  ien
 
S G i on casse les v Em  itres
Quand o Am7 n joue au footb D7  all
Q G u'on vous casse les p Em  ieds
Aussitôt q Am7 u'on revient d'l'éco D7  le
C B7  'est qu'on manque d'espace
De piafs et de f Em  euilles
Y A7  a plus qu'à la caisse d'épargne
Qu'on t A7 rouve des écur D7  euils
Donnez-nous, donnez-nous des jardins
Des jardins pour y faire des bêtises
D'où l'on r’vient des p'tites fleurs à la main
Quand on a déchiré sa chemise
Des jardins aux odeurs sauvageonnes
Ça vaut celles des oxydes de carbone
Bien souvent je rêve
De bêtes et de prairies
Recherchant une trêve
A cet univers un peu gris
Je joue aux abeilles
Le vol du bourdon
Si la reine s'émerveille
Mon goûter sera bon
 
 
Les mulots gambillent
Le hibou vend des poux
Une jolie chenille
Est venue tremper une soupe aux choux
Un pauvre mille-pattes
Se voit déjà ruiné
Par cinq cent paires de savates
Qui ont besoin de ressemeler
Donnez-nous, donnez-nous des jardins
Des jardins pour y faire des bêtises
D'où l'on r’vient des p'tites fleurs à la main
Quand on a déchiré sa chemise
Des jardins d'où l'on est si contents
De rentrer les genoux tout en sang
Dire au hérisson
Qu'il peut aller se raser
Au vieux saule pleureur
De ne pas trop se démoraliser
Et à la mante religieuse
De ne pas bouffer son mec
Quand même ces dames du MLF
Trouveraient pas ça correct
 
 
Quelle vie merveilleuse
Loin des marteaux piqueurs
Des marchands d’ béton
Qui feraient bien mieux d’vendre des choux-fleurs
Laissez pousser l'herbe
Les arbres et les fleurs
Même les ânes en ont besoin
Autant que les promoteurs
Donnez-nous, donnez-nous des jardins
Des jardins pour y faire des bêtises
D'où l'on r’vient des p'tites fleurs à la main
Quand on a déchiré sa chemise
Des jardins pleins d'animaux marrants
Ça nous changerait un peu de nos parents. (Ad libitum)
Version : 1.0
Dernière modification : 2012-02-06
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes