Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Paroles et musique : Paul Piché
Tonalité :

Intro : Am   G   Am   G   Am   G   Am 
 
 
 Am Réjean Pesant di G sait sou Am vent
qu'y'en avait pas pour  G trop  Am longtemps.
 G Pauvre R Am  éjean.
(Y posait des vis)
 Am J'enlève toutes les G  vis qu'j'ai p Am osées,
j'suis sûr qu'la G  bâtisse  Am  va tomber.
 
 
 Am Visse et visse et v G ice ve Am rsa,
tombe tombe cette b G âtisse-l Am  à,
tombe tombe ce  G pays-là E  .
On n'est pas ma Am îtres dans nos maisons E  ,
car vous y êtes.  Am 
 
 
Armand Bélanger paysan,
y'était décidé d'puis longtemps,
pauvre Armand.
J'm'en va labourer l'parlement,
peut-être m'a ravoir mon argent,
maudit argent.
 
 
Viarge, viarge, viarge d'argent,
tout c'qu'y veulent c'est que j'fasse un encan.
Visse et visse et vice versa,
tombe tombe cette bâtisse-là,
tombe tombe ce pays-là.
On n'est pas maîtres dans nos maisons,
car vous y êtes.
 
 
Sylvie Légaré ménagère,
a veut pus faire des p'tits toute sa vie,
pauvre Sylvie.
Ou bben tu deviens secrétaire,
ou ben tu prends soin d'ton mari,
qu'on lui a dit.
 
 
Lave, lave ces enfants-là,
torches, torches ce plancher-là,
torches, torches ce mari-là.
Et n'oublie pas que dans ta maison,
c'est l'homme qui est maître.
Version : 1.0
Dernière modification : 2004-01-01
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes