Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Album "Plus ça va" (1995)
Paroles : Claude Lemesle
Musique : Michel Fugain
Tonalité :

 Em Elle est vivante, ell B e a encore l Em a haine au ventre,
 B la rage au corps, Em  la bête imm E7  onde !
Qu'elle  Am tourne au loin comme un vautour o A#(dim)  u rampe
et ron B4 ge tout autour, B  la bête immonde !
De E puis le temps qu'elle fait le trou de sa E4  tanièr E  e grise,
Là- Am bas, ici, partout, au c½ur de C  chacun de nous.
Elle  C7 est l'enfant que la bêtise a B  conçu avec l'ombre,
la bête i Em  mmonde !
 
 
 Em Depuis le temps qu'on B  laisse faire tou Em s les suppôts
 B de son enfer, Em  la bête imm E7  onde,
Qu'elle Am  a vomi des Gestapo dans A#(dim)  toutes les guerres,
tou B4 s les ghettos,  B  la bête immonde !
Que l E es salauds dans des salons lui E4  trouvent des  E  excuses,
Lui  Am trouvent des raisons plébisc C  itées par les cons !
Elle  C7 est la fille de la ruse qui B  naît sur les décombres,
la bête  Em  immonde !
 
 
Ô pl Em eure, pleure, ma B  mère la terre E7  , des larmes de siècles et de sang.
Ô  Am pleure, pleure des C  gouttes d'o B  céan.
Sur les  E chants qui montent des wagons, les E4  camps, les torti E  onnaires,
Les  Am frères qui clouent leurs frères au poteau C  des religions !
Ô p C7 leure ma mère la terre, au fond de B  tes entrailles gronde
la bête  Em  immonde !
 
 
 Em Hmmm .. B . ... Em   ... Mais qui va lui planter un  E7  pieu dans le c½ur ?
 Am Hmmm .. C . ... B    ... Qui va l'amputer du goût de l'horreur ?
 
 
Elle  E qui étrangle les ethnies,  E4 étrangle les  E  poètes,
 Am Étouffe les hommes honnêtes au bâillo C  n des calomnies,
Il   C7 faut lui faire sauter la tête  B avec sa propre bombe,
la bête  Em  immonde !
 
 
De Em puis qu'elle nous po B llue l'histoire  Em à coup de glaive
 B à coup de gloire Em  la bête i E7  mmonde !
Que  Am son crachat sur ton drapeau d A#(dim) épend de ta couleur de peau,
l B4 a bête B  immonde !
De E puis qu'elle rôde avec sa faux, e E4 mblème de so E  n règne,
De Am puis qu'elle dit Je t'aime aux cagoules, C  aux échafauds,
Il  C7 faut cribler de chrysanthèmes ju B squ'à ce qu'elle succombe,
la bête  Em  immonde !
 
 
Ô  Em pleure, pleure, ma B  mère la terre E7  , des larmes de siècles et de sang,
Ô  Am pleure, pleure des C  gouttes d'o B  céan.
Sur  E les bouquins, dans les bûchers, les E4  cris des rat E  onnades,
Sur  Am les croix des croisades et les cont C  inents barbelés,
Ô  C7 pleure, ma mère la terre, au fond de B  tes entrailles gronde
la bête  Em  immonde !
 
 
 Em Hmmm .. B . .. Em . ...  Mais qui va lui planter  E7  un pieu dans le c½ur ?
 Am Hmmm .. C . .. B  .  ... Qui va l'amputer du goût de l'horreur ?
 E Ouh ...   E4       E             Am                   C 
 
 
Ô  C7 pleure, ma mère la terre, au fond de B  tes entrailles gronde
la bête Em  immonde !
Ô  C7 pleur (ralentir)                        e ... ma mère la terre ... au fon B d de tes entrailles gronde ...
la b Em  ête immonde.
Version : 1.0
Dernière modification : 2014-01-24
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes