Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Paroles : Michel Delpech
Musique : Roland Vincent
Tonalité :

A sa fa Dm7 çon de nous appeler ses g Gm7  osses,
On voyait bien q C7 u'elle nous aimait bea Fmaj7  ucoup.
C'était chez Bbmaj7  elle que notre argent de Em7  poche
Disparaissa A7 it dans les machines à s Dm7  ous.
Après les c Dm7 ours, on allait boire un  Gm7  verre.
Quand on e C7 ntrait, Laurette sour Fmaj7  iait
Et d'un seul  Bbmaj7 coup, nos leçons, nos pro Em7  blèmes
Disparaissai A7 ent quand elle nous em Dm7  brassait.
 
 
C'était bi Dm7 en chez L Gm7 aurette, C7  quand  on faisait la  Fmaj7  fête.
 Bbmaj7 Elle venait vers  Em nous, L A7 aurette Dmaj7  .
C'était bi Dm7 en, c'était  Gm7  chouette
q C7 uand on était fau Fmaj7  ché
e Bbmaj7 lle payait pour n Em ous, L A7 auret Dmaj7  te
 
 
Et plus encore, afin qu'on soit tranquilles,
Dans son café, y'avait un coin pour nous.
On s'y mettait pour voir passer les filles,
Et j'en connais qui nous plaisaient beaucoup.
Si, par hasard, on avait l'âme en peine,
Laurette seule savait nous consoler.
Elle nous parlait et l'on riait quand même.
En un clin d'oil, elle pouvait tout changer
 
 
C'était bien chez Laurette, on y retournera,
Pour ne pas l'oublier, Laurette.
Ce sera bien., ce sera chouette,
Et l'on reparlera des histoires du passé,
Chez Laurette.
Version : 1.0
Dernière modification : 2016-01-11
avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes