Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Paroles : Jean-Pierre Lemaire
Musique : Maxime Le Forestier
Tonalité :

 D La brume a des remords de fleuv C  e
Et d'ét D  ang.
Les G  oiseaux nagent dans du ma F uve.    C 
Les mots de ma plume se sau D vent     C 
Me laiss D  ant
Avec des phrases qui ne parlent   C 
Que  tourm Em ents.    A 
Vienn Dm e le temps des a Dm/C  mours neuves.
La b Bbmaj7 rume a des rem Bm7(b5) ords de fleuve     A7 
Et d'é A(sus4) tang.      A7 
 
 
Je ne suis ja Dm mais qu A 'un enfa Bb  nt.
Tu le sais bien, toi que j' A(sus4) attends.   A7 
Je le sais puisque tu m'at Bb  tends
Dans une dominante bl G  eue
Où le mauve fait ce qu'il p C  eut.
La page blanche se noirc F it,   A 
Laissant par Dm fois une éc A lairc Bb  ie,
Une lisière dans la  A(sus4) marge      A7 
Où passe comme un vent du la Bb rge.    D 
 
 
La brume a des remords de fleuve
Et de pluie.
Les chansons naissent dans la frime
Et les dictionnaires de rimes
S'y ennuient.
Mes phrases meurent sur tes lèvres
Mais la nuit,
Elles renaissent toutes neuves.
La brume a des remords de fleuve
Et de pluie
 
 
Et le mauve sur ta paupière
Brille d'une étrange lumière
Où courent des ombres éphémères
Dans une dominante bleue
Où le mauve fait ce qu'il peut.
La page blanche devient bleue
Et le mauve meurt peu à peu.
Il ne reste plus dans la marge
Que la rosée du vent du large.
Version : 1.1
Dernière modification : 2015-10-25
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes