Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Paroles et musique : Maxime Le Forestier
Tonalité :

V C  ous avez condamné
un jeune homme enfum C7  é
a sejourne F r dans une D7  drôle de cliniq G4 ue       G7 
p C  arc'qu'on l'avait trouvé
bizzarement piqué C7 
le long des bras F  par de  D7 drôles de mousti. G4 .ques G      C 
monsieur le preside A7  nt
 
je suis venu devant
votre cour sans entra Dm  ves
je veux etre jug G  é
 
pour tout ce que j'ai fait
dans ma vie et c'est grav E4 e     E 
 
 
A quatorze ans deja
je fumais le tabac
les traficants ont des moyens infâmes
c'est dans les cabinets
du lycée qu'on disait
si tu fumes pas tu plairas pas aux femmes
alors j'ai commencé
alors j'ai continué
sans que nul ne s'oppose
et je suis aliéné
pour toute la journée
quand je n'ai pas ma dose
Je su A is un homme dange E  reux
p A our mes sembla A bles   F#       Bm 
j E e su A is un pauvre malh E eureux   A 
irrespo E nsable Am 
Je n'etais pas trés gai
pour aller travailler
on m'a mené j'usqu'au bistrot d'en face
celui qui fait fortune
en vendant une a une
la p'tite cote qui fait que le boulot passe
c'est pas qu'on m'ait poussé
mais payer des tournées
ça fait monter ma cote
avoir le foie chagrin
dans le pays du vin
c'est être patriote
 
 
Avec tous ces ennuis
je ne dors plus la nuit
mais a present, qu'est ce que ça peut faire
un cachet tous les soirs
la boite un peu plus tard
je fais bouffer quarante apothicaires
ça ne me fait plus rien
je dors de moins en moins
l se peut que j'en créve
tant pis je continue
car si je ne dors plus
je fais de si beaux rêves
 
 
J'en suis a regarder
tous les soirs la télé
pendant une heure, ma vie est supportable
je ne sais pas si ça tue
mais on s'y habitue
et ça devient un besoin redoutable
je vais mieux quand j'entends
que l'on dit sur l'ecran
tout va bien, rien n'est grave
vous voyez où j'en suis
un drogué en sursis
une loque, une épave
 
 
Combien a votre avis
sommes-nous d'abrutis
de sacs a vin, de fumeurs, d'insomniaques
de marchands de tabac
de marchands de ça va
de maladifs, de tarés, de maniaques
bouclez donc sur le champ
monsieur le president
tout ce monde qui sombre
si vous ne voulez pas
chantez donc avec moi
que vous êtes du nombre
irresponsable A 
Version : 1.0
Dernière modification : 2008-09-08
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes