Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Capo II
Tonalité :

Alterner Am  avec (x0321x) et C  avec (x3302x)
 
 
 Am  Bien sûr, j'ai vu des amours infinis finir
Et j'ai même vu mour Am7(x0301x)ir des immortel C  s
 Am  Et j'ai vu des chemins qui n'menaient pas à Rome
Et j'ai cru en des dieux Am7(x301x) inventés par des homm C  es
Et  G  j'ai vu tous ces rêves pourtant immatériels
S'e F nvoler en poussière pour ne plus re Em  venir
 F Avalés G  par le c A iel.  A4           A 
 
 
 Am  Puis, j'ai vu le grand mur de la réalité
Là où les certitudes  Am7(x0301x)vont pour s'y fracas C  ser
 Am  Et j'ai vu des valeurs perdre toute leur valeur
Et j'ai vu des beautés Am7(x0301x) soudain devenir laide C  urs
Et d G  es vies s'écraser, là sous le poids des heures
Jour F s, semaines, mois, années trahissant leurs a Em  cteurs
 F Sans l G a moindre p A itié. A4           A 
 
 
 Am  Et j'ai vu des familles à la rue et sans rien
Et j'ai vu des hôtels t Am7(x0301x)rois étoiles pour chie C  ns
 Am  Et j'ai vu des jardins délaissés inconnus
Et puis des dépotoirs s Am7(x0301x)'étendre à perte de vu C  e
Et le G  mépris devenir un genre de mode de vie
 F tout peut bien se vendre, ballons, jouets armes ou Em  gants
 F Faits par G  des mains d'en A fants A4 .         A 
 
 
 Am  Et j'ai vu des conflits inutiles et faciles
Et j'ai vu des amours  Am7(x0301x)sincères et impossi C  bles
 Am  Et j'ai vu de l'amour devenir de la haine
Et des gens qui m'aimen Am7(x0301x)t tout en m'offrant des chaî C  nes
Et  G  j'ai vu tous ces gens préférer impassibles
Un  F malheur certain à un bonheur po Em  ssible
 F Et se  G vêtir de p A eine. A4       A 
 
 
 A ... Il serait prévisible qu'après tout c'que j'ai vu
 Am ... Je ne veuille plus rien voir, je ne veuille plus rien savoir
Il serait presq G  ue risible qu'après tout c'que j'ai vu
Je veuille encore voulo A4  ir
 
Mais pourtant
 
 
 Am  Année après année, quand s'achevait l'hiver
J'ai vu naître le printemp Am7(x0301x)s fidèle à la sais C  on
 Am  Et j'ai vu émerger l'herbe et les pissenlits
Comme un cri à la vie dans Am7(x0301x) les fentes du bét C  on
J'ai  G  vu des inconnus s'unir pour reconstruire
Et p F uis des vies sauvées par un simple so Em  urire
 F Ou un  G simple « je t'a A ime » A4       A 
 
 
 A  Et moi pour ton « je t'aime », je remets tout en jeu
 Am J'oublie tout c'que j'ai vu et m'abreuve à tes yeux  C 
Et moi pour ton  G  « je t'aime », je remets tout en jeu
 Fm7(x0321x)J'oublie tout c'que j'ai vu et m' G abreuve à tes ye A ux.
Version : 1.0
Dernière modification : 2010-05-31
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes