Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
menu

SHOOTERS

-

Les Cowboys fringants menu

Tonalité :

 Am  La cinquante a ben sonné
Au  F  propre comme au figuré
 G Normand est affalé su'l plan Am  cher
 Am  Yves qui a encaissé la droite
Est  F  encore debout sur ses pattes
 G Mais aujourd'hui y fait moins sont  Am  smatte
Faut dire qu'ils l'ont pas vu v'nir
Ce coup parti sans avertir
Qui est venu knocker leur avenir
Quand y z'ont appris la nouvelle
La shop qui ferme c'est sans appel
Ils sont sortis d'l'usine le cul su'a pelle
Shoo F ters ! Pour les nouveaux chôm C eurs G 
Shoo F sters ! Pour les bons travai C lleur G  s
Sho F oters ! Apporte toute la bout C  eille
qu'on  G  s'nèye
 F  Donne nous à boire st-ciboire !
À  E soir on a les idées no Am  ires !
Normand qui est ben déprimé
Vient d'voir sa retraite s'envoler
Comme son mariage y a 6 mois passés
« Quand t'as donné 30 ans d'ta vie
À une femme et une compagnie
T'as l'feeling d'être cocu en esti »
« Comme tu veux te r'placer
Rendu à 50 ans passés
Quand ton expérience est ton seul papier »
Y a eu sa montre en or plaqué
Sa prime de r'traite anticipée
Pi y'ont dit va vider ton casier
Shooters ! Pour les nouveaux chômeurs
Shoosters ! Pour les bons travailleurs
Shooters ! Apporte toute la bouteille
qu'on s'nèye
Donne nous à boire st-ciboire !
À soir on a les idées noires !
Yves qui est mauditement paqueté
Aime mieux voir ça du bon côté
Y s'dit : mieux vaut en rire que d'en crever
« Normand moi ch'pas plus avancé
J'viens de tout réhypotéquer
À cause d'l'hostie d'cuisine à rénover »
« 45 000 piastres de moulûres
D'armoires pi de plâtre sur les murs
À c'prix là est mieux d'être belle la peinture »
« Surtout qu'j'aurai l'temps d'la r'garder
Pis qu'tous les jours elle va m'rappeler
Qu'j'ai pu une maudite cenne pour payer... »
Shooters ! Pour les nouveaux chômeurs
Shoosters ! Pour les bons travailleurs
Shooters ! Apporte toute la bouteille
qu'on s'nèye
Donne nous à boire st-ciboire !
À soir on a les idées noires !
Adieu les projets de retraite
Le chalet vient de passer tout drette
J'viens juste de l'voir s'pousser a'ec ses raquettes
Après trente ans à faire l'ouvrage
J'penserais pas qu'on tournerait la page
En s'roulant la yeule au bar du Portage
 
 
Un jour y arrivent, y nous engagent
Pi on embarque dans l'engrenage
Comme des robots su'a ligne de montage
Y viennent icitte faire leu'profit
Pi quand tout devient décrépit
Y filent à l'anglaise aux Etats-Unis
Ok les boys dernier service
C'est la dernière que j'vous dévisse
Et pour le reste que le ciel vous bénisse
Demain y sera dur le réveil
Sûrement le pire des lend'mains d'veille
Mais pour à soir c'est la maison qui paye...
 
 
(Par Guillaume)
 
Version : 1.1
Dernière modification : 2019-10-20
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes