Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Tonalité :

B Em eaucoup de mots, très peu d'humour, moitié pinson, moitié vau Am  tour
Ca dépend de l'heure et du j D our, de l'édition et du ti G rage B7       Em 
Ils ont autant d'élan moral qu'ils ont de pages à leur jour Am  nal
Ca fait du bien, ça fait du  D mal, ça dépend de leurs avan G tage B7 s     Em 
I E  ls vous habillent à leur façon, vous prêtent des déclarations
Vous coupent en deux ou trois tron E7 çons, ils vous tuent puis ils vous év A  entrent
 Am Ils racontent ce qu'ils ont  F su, d'un autre qui est bien con G  nu
Un autre qui est très bien  B7 vu quand ils n'ont rien su ils in Em  ventent
 
 
Quand ils ont lu Tintin, Prévert, quand ils ont écrit quatre vers
On les consacre reporters dans la mode ou la politique
Quand ils n'ont plus assez d'idées on les met aux chiens égarés
Quand y'en a plus ils sont mutés, on les met aux rangs des critiques
As-tu vu mon papier tout frais c'est presque du papier monnaie
Est-ce que tu connais Bossuet, tout à fait moi moins la légende
C'est pas du mou, c'est du brutal et puis ça fera original
J'avais mal à mon piédestal quand on monte plus y faut descendre
 
 
Pour les comprendre il faut les voir, le moins souvent mais certains soirs
Surtout quand ils jouent l'épluchoir aux soirées des grandes premières
Le bras pendant, la plume au bout, le programme sur les genoux
Ils feignent de comprendre tout mais s'ennuient comme au cimetière
Et leurs critiques terminées, il faut les voir se corriger
Faisant toute objectivité comme s'ils avaient payé leurs places
Et le lendemain au matin vous la trouverez dans un coin
Une à la deux et deux fois rien, question de goût, question d'espace
 
 
Quand on sait tout on ne sait rien, je sais peu mais je le sais bien
J'ai appris dans un quotidien toutes les lois fondamentales
J'ai appris ce que je savais, le moins c'est faux, le plus c'est vrai
Le plus c'est gros plus c'est épais, le moins c'est blanc, le plus c'est sale
Quand vous écouterez ma chanson ne sautez pas aux conclusions
Sachez que vous faites exception et que gagner sa vie c'est triste
Ne me mettez pas aux arrêts, gardez vos rages pour après
Quand je n'aurai plus de succès, quand je deviendrai journaliste
Version : 1.0
Dernière modification : 2007-02-04
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes