Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Extrait de l'album "Voyagements" (2006): live du théatre Petit Champlain
Paroles : Gilles Vigneault
Musique : Gilles Vigneault, Robert Bibeau
Tonalité :

 G C'est en  D remon G tant la ri D vière Bm  qu'on a C pprend le A  sens de D  l'eau
 G C'est en  D remon G tant la ri D vière Bm  qu'on a C pprend le A  sens de D  l'eau G        D 
Compa D gnons, maîtres  G ou capi D  taine,
Nous étions  C bien la soixan G  taine
De tous âges  C et de  G tous mé D tiers, Am 
Ayant re D comman C dé nos  D  âmes,
Le vingt a C vril, appareil G  lâmes
Sous la gou C verne  A de Car D tier, G       D 
 
 
En vingt  D jours de  G vents favo D  rables,
Par les é C toiles secou G  rables
Nous voici  C parve G nus au  D port   Am 
Que nous  D nommons  C la Terre  D  Neuve
Juste à la  C porte d'un grand  G  fleuve
Qu'il nous faut  C explo A rer d'a D bord. G       D 
C'est en remontant la rivière qu'on apprend le sens de l'eau
C'est en remontant la rivière qu'on apprend le sens de l'eau.
Passé le détroit de Belle-Île,
Mettant le cap sur d'autres îles
Et jusqu'à la Baie des Chaleurs
À Gaspé, Cartier nous commande
D'élever une croix très grande
Au nom du Roi et du Sauveur.
 
 
En la voyant, les indigènes
Prennent peur, mais leur capitaine,
Avec ses trois fils, vient nous voir
Par des présents, on les rassure,
Des vêtements et des parures
Et des couteaux et des miroirs.
C'est en remontant la rivière qu'on apprend le sens de l'eau
C'est en remontant la rivière qu'on apprend le sens de l'eau.
Après avoir fait grande chère,
Deux des enfants du chef restèrent,
Qui viendront en France avec nous.
Puis nous cinglons vers d'autres terres
Et jusqu'au détroit de Saint-Pierre,
Le premier jour du mois d'août.
 
Mais déjà les vents nous dépêchent.
Nous prenons du bois, de l'eau fraîche
Et filons jusqu'au Cap Tiennot
C'est là que des pêcheurs nous dirent,
De la morue plein leur navire,
Qu'ils repartaient pour Saint-Malo.
C'est en remontant la rivière qu'on apprend le sens de l'eau
C'est en remontant la rivière qu'on apprend le sens de l'eau.
Avant que les temps nous affrontent,
Avant que la mer se démonte,
Levons la voile du retour !
Thomas, Aubert, je vous salue
Et tous les pêcheurs de morue
Venus sonder les alentours.
 
C'était ... quelques pas sur le sable,
Rêvant d'un fleuve intarissable,
D'argent, d'or et de diamants,
Alors que nous était offerte la plus grande des découvertes,
L'homme semblable et différent.
C'est en remontant la rivière qu'on apprend le sens de l'eau
C'est en remontant la rivière qu'on apprend le sens de l'eau.
Version : 1.0
Dernière modification : 2014-03-03
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes