Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Tonalité :

J C ack Monoloy aimait une blanche, Jack Monoloy était ind Bb  ien
Il la voyait tous les dimanches mais ses parents n'en savaient r C  ien
T C ous les bouleaux de la rivière Mingan, tous les bouleaux s'en rappe G  llent
 Am La Marie-Louche elle était b F elle, J G ack Monoloy é G7 tait fring C  ant
Jack Jack, Jack, J Am ack disaient les canards, les perd C rix et les sar G7  celles
Monol Em oy disait le  Am vent, la Marie-Lo G7 uche est pour un b C  lanc
Avait écrit au couteau de chasse le nom d'sa belle sur les bouleaux
Un jour on a suivi leurs traces, on les a vu au bord de l'eau
 
 
Jack Monoloy est à sa peine, la Marie-Louche est au couvent
Et la rivière coule à peine un peu plus lentement qu'avant
 
 
Jack Monoloy Dieu ait son âme, en plein soleil un dimanche matin
En canot blanc du haut d'la dam il a sauté dans son destin
 
 
La Marie-Louche est au village, Jack Monoloy est au fond d'l'eau
A voir passer les nuages et les canots et les billots
 C Tous les bouleaux de la rivière Mingan, tous les bouleaux ont mém G  oire
 Am Et leur écorce est toute n F oire dep G uis qu'Monoloy a  G7 sacré l' C  camp
Version : 1.0
Dernière modification : 2007-01-26
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes