Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Chanson autobiographique relatant sa triste enfance (1982); une des chansons de la Bande Originale de « Camping 3 », chantée par Louka Meliava (2016).
Paroles : Didier Barbelivien
Musique : Gerard Lenorman
Tonalité :

Intro :(en 2/4)  Bm7   E7   A   F#m7   Bm7   E7 
 
 
(En 3/4)
Y A 'a des images dans ma t C#m/G#  ête
Des manèges à la f F#m  ête
Vaut mieux pas y pens A/E  er
Y A 'a des Jeudis sous la p C#m/G#  luie
Des mots d'amour qu'on d F#m  it
Faudrait les oublie Bm r
C D 'est du chagrin, d'la rom E7 ance
T C#m ous mes souvenirs d'enf F#m ance
Y B(sus4) 'a qu'sur les photograp B hies qu'on a l'air d's'amus E(sus4)  er
 
 
L E 'accordéo A n, moi, ça me fait pleur C#m/G#  er
Et puis tous ces viol F#m  ons
J'peux pas les écout A/E  er
T A ous ces p'tits bals de prov C#m/G# ince
Ces fiancés d'quinze a F#m  ns
Faudrait les faire dans Bm er
C D 'est du chagrin, d'la rom E7 ance
C C#m es amours adolesc F#m entes
C B(sus4) a t'prend vite un goût de l B armes et de baisers vol E(sus4) és
M E oi, j'donne du r A êve à tous les gens qui t C#m/G# raînent des souvenirs cass F#m és       F#m 
D Bm 'la dentelle bretonne à c Bm(maj7)/Bb eux qu'ont des habits troué Bm7/A s         Bm7/A 
O E n a tous partout par E7 eil
Q A uelque chose à regrett F#m  er
O B(sus4) n s' frotte les yeux au sol B eil
Quand nos larmes ont séc E(sus4 hé        E 
Y'a des rendez-vous d'automne
Dans un café, personne
Vaut mieux pas y retourner
On reste tout seul, en somme
Avec un téléphone qu'on n'ose plus appeler
Ca t'bousille toute la tendresse
Quand tu changes tout le temps d'adresse
C'est pas une vie d'être acteur dans une bande dessinée
Moi, j'donne du rêve à tous les gens qui traînent des souvenirs cassés
D'la dentelle bretonne à ceux qu'ont des habits troués
On a tous partout pareil
Quelque chose à regretter
On s' frotte les yeux au soleil
Quand nos larmes ont séché
Y'a des histoires d'retrouvaille
Des regards qui font mal
Vaut mieux pas s'regarder
Y'a des trucs qu'on voudrait dire
Des mots-bateaux qu'inspirent
Mais on n'sait plus parler
Ca t' fout du blues dans ton âme
De s'appeler « Monsieur, Madame »
Ca t'prend au c½ur la douleur de l'amour-amitié
Moi, j'donne du rêve à tous les gens qui traînent des souvenirs cassés
D'la dentelle bretonne à ceux qu'ont des habits troués
On a tous partout pareil
Quelque chose à regretter
On s' frotte les yeux au soleil
Quand nos larmes ont séché
 
 
La,la,la, la...
O E n a tous partout par E7 eil
Q A uelque chose à regrett F#m  er
O B(sus4) n s' frotte les yeux au sol B eil
O Dm n s'frotte les yeux au sol Dm(Tacet) eil
O Bm7 n s'frotte les yeux au sol E7  eil
Quand nos larmes ont séc A 
Version : 1.2
Dernière modification : 2016-09-02
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes