Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
menu

LES MÈRES JUIVES

-

Georges Moustaki menu

Paroles et musique : Georges Moustaki
Tonalité :

Intro : Fm   Cm   F#7(dim)   G7   Cm 
 
 
"Mon Cm  fils, G7  tu as Cm  mauvaise mine
Tu  Bb7 devrais prendre soin de  Eb  toi
N'oublie ja G7 mais tes vita Cm  mines !
Couvre-toi  Eb7(dim) bien quand il fait G7  froid !
Je  Bb7 sais que tu n'as plus neuf Eb  ans
 B7(dim) Mais tu es e G7 ncore mon e Cm nfant C "    Bb       C7 
Elles  Fm sont toujours sur  Cm  le qui-vive
 F#7(dim) Les         G7 mères  Cm  juives
 
 
"Je crois que tu fais trop de sport
On dit que ce n'est pas très sain
C'est dangereux tous ces efforts
En as-tu réellement besoin ?
Je sais que tu n'as plus quinze ans
Mais tu es encore mon enfant"
Elles sont inquiètes et émotives
Les mères juives
 
 
"Je t'ai acheté deux cravates
Tu as mis la bleue avec des pois
Quand tu es venu pour le sabbat
Pourquoi ? L'autre, elle ne te plaît pas ?
Je sais que tu n'as plus vingt ans
Mais tu es encore mon enfant"
Elles sont parfois très excessives
Les mères juives
 
 
"Dans ce manteau que j'ai fait pour toi
Tu serais avocat, docteur,
Tu aimes mieux faire le chanteur
Et me quitter pendant des mois
Je sais que tu n'as plus trente ans
Mais tu es encore mon enfant"
Elles sont douces et attentives
Les mères juives
 
 
"Ta femme est presque une gamine
Comment peut-elle veiller sur toi ?
Elle ne sait même pas faire la cuisine
Heureusement que je suis là !
Je sais, tu n'as plus quarante ans
Mais tu es encore mon enfant"
Elles peuvent être possessives
Les mères juives
 
 
"Tandis que moi, je te connais
Je fais les plats que tu préfères
Je te tricote des cache-nez
Des paires de gants, des pull-overs
Je sais, tu n'as plus cinquante ans
Mais tu es encore mon enfant"
Elles sont vraiment très actives
Les mères juives
 
 
"Viens mon chéri, viens mon gamin !
Ne crains rien, je ne pleure pas
Même quand tu ne m'appelles pas
Je fais celle à qui ça ne fait rien
Je sais, tu n'as plus soixante ans
Mais tu es encore mon enfant"
Elles sont tendres et naïves
Les mères juives
 
 
Quand ma petite mère parlait ainsi
Je trouvais ça insupportable
Depuis que son absence m'accable
Je rêve d'entendre chaque nuit :
"Je sais, tu as soixante-dix ans
Mais tu es encore mon enfant".
Elle était pure comme l'eau vive
 F#7(dim) Ma         G7 mère  Cm juive C .    Bb       C7 
 
 
 Fm   Cm   F#7(dim)   G7   Cm   G7   Cm 
 
Version : 1.0
Dernière modification : 2013-09-08
avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes