Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
menu

LA LIGNE DROITE

-

Georges Moustaki menu

Paroles et musique : Georges Moustaki
Tonalité :

Intro : C 
 
 
Je n C  e t'attends pas au bout d'une ligne droite :
Je sais qu'il faudra faire encore des déto Em  urs
Et v F oir passer encore des jours et des jo C urs,  Am 
Mais sa D ns que rien ne vienne éteindre notre  G  hâte.
 
 
Il pl C  eut chez moi, chez toi le soleil est de plomb.
Quand pourrons-nous enfin marier nos saiso Em  ns ?
Quand po F urrons-nous rentrer ensemble à la mai C son ? Am 
Nous avo D ns le temps, mais pourquoi est-ce si G  long ?
 
 
Mes  F habits ont parfois des traces de pous C sière Am 
Et l D e parfum fané des  G  amours passagères
Qui m' F ont rendu la solitude plus lé C gère.  Am 
A l'a D ube de mes nuits blanches et  G  solitaires
 
 
Et t C  oi mon bel amour dis-moi s'il y a des hommes
Qui t'ont rendu la vie un peu moins monoto Em  ne,
Qui t'a F ident à supporter l'hiver après l'auto C mne.  Am 
Et l D es silences obstinés du télép G  hone
 
 
Nous no F us raconterons nos triomphes et nos f C êtes. Am 
Mais c D omment s'avouer  G  toutes nos défaites,
L'ango F isse qui nous tient l'angoisse qui nous gu C ette   Am 
Et s' D accroche à chaque pensée, à c G  haque geste.
 
 
Je s C  ais que tu seras au bout de mes voyages,
Je sais que tu viendras malgré tous les détou Em  rs.
Nous d F ormirons ensemble et n Em  ous ferons l'amour
Dans  F un monde réinventé à notre i C  mage
 
 
 Fm   Je ne t'attends Bbm  pas au bout  Eb d'une ligne Ab  droite :
 Fm   Tu sais, il f Bbm audra faire e Eb ncore des dé Ab  tours
 Fm   et voir pa Bbm sser   Eb des jours et des Ab  jours,
 Fm   Mais sans que  Bbm rien ne vienne é C/G teindre notre C  hâte.
 
 
 F   Il pleut chez  A moi, chez  Dm toi le soleil est de pl A  omb.
 F   Quand pourrons- A nous enfin m Dm arier nos sai A  sons ?
 F   Quand pourrons- A nous rentrer e Dm nsemble à la ma A  ison ?
 
 
 F#m   Tes habits porter Bm ont des  E traces de pou A  ssière
 F#m   Et le parfum f Bm ané des E  amours pass A  agères
 F#m   Qui t'ont ren Bm du parfois l'absence plus  C#  légère.
 
 
 F   Oh, moi, mon c A her amour Dm , bien sûr j'ai eu des A  hommes
 F   Qui m'ont ren A du la vie u Dm n peu moins mo A  notone,
 F   Et m'aident à sup A porter l'h Dm iver après l'a A  utomne.
 
 
 Fm   On ne t'attends Bbm  pas au bout  Eb d'une ligne Ab  droite :
 Fm   Tu sais, il f Bbm audra faire e Eb ncore des dé Ab  tours
 Fm   Et voir pa Bbm sser   Eb des jours et des Ab  jours,
 Fm   Mais sans que  Bbm rien ne vienne é C/G teindre notr C  e hâte.
 
 
 F#m   Nous nous raconte Bm rons nos  E triomphes et no A  s fêtes.
 F#m   Mais comment s'a Bm vouer nos E  superbes déf A  aites,
 F#m   Nos doutes ré Bm pétés, nos angoisses se C#  crètes ?
 
 
 F#m   Un jour, tu se Bm ras au  E bout de mes v A  oyages,
 F#m   Un jour, Bm  tu viendras mal E gré tous les dé A  tours.
Nous  F#m dormirons ens Bm emble et  E nous ferons l' A  amour
 F#m   Dans un monde r Bm éinventé E  à notre  A  image
Version : 1.1
Dernière modification : 2012-12-02
avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes