Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
menu

IL SUFFIRAIT DE PRESQUE RIEN

-

Georges Moustaki menu

Paroles : Jean-Max Rivière
Musique : Gérard Bourgeois
Tonalité :

Intro : F   Ab   F   Ab / C7 
 
 
 F  Il suffirait de presque  Dm7  rien
Peut-être dix années de  Am  moins
Pour que je te dise "Je  Bb / D7 t'aime"
 Gm  Que je te prenne par la  C  main
Pour t'emmener à St-Ger C7/Bb  main
T'offrir un autre café- F / Gm7 / E7(dim) crème
 
 
 F  Mais pourquoi faire du ciné Dm7  ma
Fillette, allons, regarde- Am  moi
Et vois les rides qui nous sé Bb / D7 parent !
 Gm  À quoi bon jouer la comé C  die
Du vieil amant qui rajeu C7/Bb  nit ?
Toi même, ferais semblant d'y  Bb7(dim)  croire
 Dm Vraiment de quoi aurions-nous  C  l'air ?
 Dm J'entends déjà les commen C  taires
 F  Elle est jo Ab lie;  Fm  comment peut-il encore lui  Cm  plaire
 Bbm7  Elle au printemps, lui en hi C7  ver ?
Il suffirait de presque rien
Pourtant, personne, tu le sais bien
Ne repasse par sa jeunesse
Ne sois pas stupide et comprends !
Si j'avais comme toi, vingt ans
Je te couvrirais de promesses
 
 
Allons ! Renvoie là ton sourire
Qui tombe à l'eau et qui chavire
Je ne veux pas que tu sois triste
Imagine ta vie demain
Tout à côté d'un clown en train
De faire son dernier tour de piste !
Vraiment de quoi aurais-tu l'air ?
J'entends déjà les commentaires
Elle est jolie, comment peut-il encore lui plaire
Elle au printemps, lui en hiver ?
C'est un autre que moi, demain
Qui t'emmènera à St-Germain
Pour prendre un premier café-crème
Il suffisait de presque rien
Peut-être dix années de moins
Pour que je te dise "Je  F t'aime" Ab .     F      Ab       F 
Version : 1.0
Dernière modification : 2004-01-01
avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes