Recueils :

Artistes :

Titres :

LES OISEAUX DE PASSAGE
Paroles :Jean Richepin
Musique :Georges Brassens
Tonalité :
  • B
  • C
  • Db
  • D
  • Eb
  • E
  • F
  • Gb
  • G
  • Ab
  • A
  • Bb
  • B
Ô vie heureuse des bourgeoi Em  s!
Qu'avril bourgeonne  D 
Ou que décembre gèle,    C 
Ils sont fiers et conten B7  ts
Ce pigeon est aimé Em  ,
Trois jours par sa pigeonne    D 
Ça lui suffit, il sa C  it
Que l'amour  B7 n'a qu'un temps  Em 
 
 
Ce dindon a toujou Em  rs
Béni sa des A7 tinée  D 
Et quand vient G  le moment   C 
De mourir il faut voir   B7 
Cette jeune oie en pleur Em  s :
"C'est A7  là que  D  je suis née"
"Je meurs près G  de ma mère"  C 
"Et j'ai fai B7 t mon devoir Em  "
 
 
Elle a fait son de Em  voir
C'est-à A7 -dire  D  que Onques
Elle n'eut d G e souhai C  t
Impossible elle n'eut B7 
Aucun rêve de lune   Em 
Aucun A7  désir D  de jonque
L'emportant sans G  rameurs  C 
Sur un fleu B7 ve inconnu   Em 
 
 
Et tous sont ainsi faits Em 
Vivre la même vie    D 
Toujours pour ces gens-là    C 
Cela n'est point hideux   B7 
Ce canard n'a qu'un be Em  c
 A7 Et n'e D  ut jamais envie
Ou de n'en p G lus avoir C 
Ou bien d'en B7  avoir deux  Em 
 
 
Ils n'ont aucun bes Em  oin
De bais A7 er sur D  les lèvres
Et loin des so G nges vains C 
Loin des soucis cuisants B7 
Possèdent pour tout cœur Em 
Un v A7 iscère D  sans fièvre
Un coucou  G régulier C 
Et garant B7 i dix an Em  s
 
 
Ô les gens bienheureux  Em 
Tout à coup dans l'espace   D 
Si haut qu'ils semblent aller C 
Lentement en grand vol      B7 
En forme de triangle  Em 
Arrivent planent, et passent   D 
Où vont-ils ? Qui sont-ils  C  ?
Comme ils so B7 nt loin du sol!  Em 
 
 
Regardez-les passer, e Em  ux
Ce A7  sont  D  les sauvages
Ils vont où  G leur dés C  ir
Le veut par-dessus monts  B7 
Et bois, et mers, et ve Em  nts
Et l A7 oin de D  s esclavages
L'air qu'i G ls boiv C  ent
Ferait éclate B7 r vos poumons Em 
 
 
Regardez-les avan Em  t
D'atteindre sa chimère   D 
Plus d'un, l'aile rompue C 
Et du sang plein les yeux B7 
Mourra. Ces pauvres gens Em 
Ont auss A7 i femm D  e et mère
Et savent l G es aime C  r
Aussi bien que  B7 vous, mieux  Em 
 
 
Pour choyer cette femm Em  e
 A7 Et nou D  rrir cette mère
Ils pouvaien G t devenir C 
Volailles comme vous     B7 
Mais ils sont avant to Em  ut
Des  A7 fils d D  e la chimère
Des assoiffé G s d'azur C 
Des poètes, B7  des fous Em 
 
 
Regardez-les, vieux coq, Em 
Jeune Oie édifiante! D 
Rien de vous ne pourra C 
Monter aussi haut qu'eux  B7 
Et le peu qui viendr Em  a
D'eux à vou A7 s c'es D  t leur fiente
Les bourgeois  G sont troublé C  s
De voir pass B7 er les gueux Em 
 
 
Regardez-les, vieux coq,   Em 
Jeune Oie édif A7 iante! D 
Rien de vous ne  G pourra    C 
Monter aussi haut qu'eux    B7 
Et le peu qui viendr Em  a
D'eux à vou A7 s c'es D  t leur fiente
Les bourgeois  G sont troublé C  s
De voir pass B7 er les gueux Em 

Contributions

 [anonyme], version 1.0

Évaluation

Votre évaluation ?

Recueil(s)

Vous devez vous inscrire ou vous enregistrer afin de gérer vos recueils de chansons...

Vidéo(s)

Version : 1.1
Dernière modification : 2021-03-16
Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes