Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
menu

DE PLACE EN PLACE

-

Georges Brassens menu

Oeuvre réaliste du célèbre chansonnier Lucien Boyer (1905)
Paroles : Lucien BOYER
Musique : Adolphe-Stanislas ZMIGRYDEN
Tonalité :

Intro : Dm  (x4)
 
 
Ça  Dm naît un beau  A7 soir sur la  Dm butte Dm/C  ,
Ça  E7/B grandit, on n' A7 sait pas com Dm ment,  Dm 
Et,  Dm de cabri A7 ole en cul Dm bute, Dm/C 
Ça  E7/B tombe dans les  A7 bras d'un a Dm mant.  Dm 
Un  Gm joyeux petit  Gm/F gars de Mont E7 mertr A7  e
Pour deux  Bb ronds de  E7 frites, un beau  A7 jour   A7 
L'i Dm nitie aux  C7 joies de l'a F mour   F 
Place du  Bb Ter -  A7 er -t Dm re !   Dm 
 
 
Comme on n'peut pas vivre sans galette,
Un jour qu'on n'a rien à briffer
Qu'on va vendre des violettes
A la terrasse des grands cafés.
La frimousse est plutôt pas mal
Et tente le pinceau d'un rapin,
Alors, on pose les "Diane au bain "
Place Pigalle !
 
 
La peinture, c'est beau, mais c'est triste
Et ça manque un peu d'essentiel
Faut pas compter sur un artiste
Pour se meubler chez DUFAYEL !
On a d'la poitrine et des hanches,
Et l'on produit son petit effet,
Alors, sur le coup d'minuit, on fait
La place Blanche !
 
 
Puis, pour un nom à particule,
On change le sien trop roturier ;
On brode une couronne majuscule
Sur son bicéphale armorié.
On s'appelle Gisèle de Brantôme,
Ou Sophie de Pont-à-Mousson,
Et l'on promène son écusson
Place Vendôme !
 
 
Mais ça n'dure qu'le temps d'un caprice :
Inconstant, Paris s'est lassé
Et passe à d'autres exercices,
Délaissant le joujou cassé.
C'est alors qu'le bourgeois vous loge,
Tout en lésinant sur les frais,
Dans un vieil hôtel du Marais
Place des Vosges.
 
Mais l'bourgeois, qu'est plein de principes,
Vous quitte pour raisons de santé.
Tout c'qu'on a de meubles et de nippes
S'en va finir au Mont d' Piété.
On d'vient la fée en maillot jaune
Qu'admirent, sur les tréteaux forains,
Les artilleurs du fort voisin,
Place du Trône !
 
 
Dixième, la débauche et la boue,
L'amour : Ah ! Quel mêtier d'enfer !
Et le dernier acte se joue,
La nuit, sur un trottoir désert :
Dans les fumées glacées de l'aube,
Comme on enlève un chien crevé,
On l'a r'trouvée sur le pavé
D'la place Maube !
 
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
GLOSSAIRE :
 
Montmertre : Cette prononciation du mot Monmartre n'est pas fortuite ; elle donne un genre, un air de supériorité aux habitants de la Butte par rapport à ceux du Paris d'en bas.
 
« Joyeux » petit gars : Surnom d'un soldat des bataillons disciplinaires d'infanterie légère d'Afrique ; les mauvais garçons et repris de justice étaient contraints d'aller faire leur service militaire dans ces bataillons.
 
Galette : Argent en argot
 
Rien à briffer : Rien à manger, de « Briffeton » : pain.
 
Rapin : Peintre d'allure bohême, qui oeuvrait sur la butte Montmartre au début du XXe siècle.
 
« Diane au bain » : Inusable sujet pictural sur un thème antique; scène très dévoyée, histoire de voir du nu, dans les boites à gogos de la place Pigalle.
 
DUFAYEL : Grand magasin parisien du début du XXe siècle, situé au 26 de la rue Clignancourt.
 
Bicéphale armorié : Blason représentant chaque côté d'une tête.
 
Mont de Piété : crédit municipal parisien, où, pour obtenir quelques sous, on dépose, en gage, tout ce qui est négociable.
 
Dixième : Dixième arrondissement de Paris, populaire et pauvre au début du XXe siècle, où se trouvent la gare du Nord et la gare de l'Est.
Version : 1.0
Dernière modification : 2014-03-10
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes