Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Tonalité :

 G Quand j'entends s'enrouler les feuilles de l'automn D  e
 G Que le ciel de l'été dans mon c½ur se cramponn D  e
 A7 Je me dis le français est une langue qui résonn D  e    (2x)
 G Quand du fond du Québec les couleurs se bourgeonne D  nt
 G Moi j'crois ben qu'c'est la neige qui s'effleure et frisso D  nne
 A7 Puis j'me dis qu'le françoué est une langue qui réson D  ne
 A7 Et j'me dis qu'le françoué est une langue qui résonn D  e
 
 
 G Endormi sous la mer qui saigne sur Narbonn D  e
 G De mes yeux fatigués pleurent des Sables d'Olon D  ne
 A7 Je me dis le français est une langue qui résonn D  e    (2x)
 G Langue d'Oc du Nord les accents s'#8217;ép D  oumonent
 G Dans ma tête versée mon pays se crayonn D  e
 A7 Je me dis le français est une langue qui résonn D  e    (2x)
 
 
 G Assis près de Calais dessous les lames bretonne D  s
 G Je regarde arriver les vagues anglo-saxonne D  s
 A7 Tous mes mots vieux français éclatent et bouillonne D  nt    (2x)
 G Si les plages et fôrets s'asphaltent et se carbon D  es
 G Si les ailes collés les oiseaux abandonne D  nt
 A7 Moi qui m'crois bon français je sens que je décon D  ne
 A7 De mes mots censurés que Villon me pardo D  nne
 A7 Je me dis le français est une langue qui réson D  ne    (2x)
 
 
 D   A7   D 
 
Version : 1.0
Dernière modification : 2007-12-08
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes