Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Paroles : Serge Lebrail et Pascal Sevran
Musique : Pascal Auriat
Tonalité :

Intro: F | Am/E   F7/Eb | Bb/D   Bbm6/Db | F/C   Gm7 | C7 
 
 
 F  Il venait d'avoir dix-huit a C  ns
Il était b Gm eau comme un enf C7 ant, fort comme un h F  omme
C F 'était l'été évidemm C  ent
Et j'ai compt Gm é, en le voy C7 ant, mes nuits d'aut F  omne
 Dm  J'ai mis de l'ordre à mes chev Gm  eux
Un peu plus d C7 e noir sur mes y Am7 eux; ça l'a fait r Dm  ire
 Dm  Quand il s'est approché de m Gm  oi,
J'aurais donn C7 é n'importe q Am7 uoi  p Dm our le séd Bb uire   C7 
Il venait d'avoir dix-huit ans
C'était le plus bel argument de sa victoire
Il ne m'a pas parlé d'amour
Il pensait que les mots d'amour sont dérisoires
Il m'a dit :" J'ai envie de toi"
Il avait vu au cinéma "Le blé en herbe"
Au creux d'un lit improvisé,
J'ai découvert, émerveillée, un ciel superbe
Il venait d'avoir dix-huit ans
Ça le rendait presque insolent de certitude
Et pendant qu'il se rhabillait,
Déjà vaincue, je retrouvais ma solitude
 Dm  J'aurais voulu le reten Gm  ir
Pourtant, je l C7 'ai laissé part Am7 ir, sans faire un g Dm  este
 Dm  Il m'a dit : "C'était pas si m Gm  al"
Avec la c C7 andeur infern Am7 ale  d Dm e sa jeun Gm7 esse   A7 
 
 
 Dm  J'ai mis de l'ordre à mes chev Gm  eux
Un peu plus d C7 e noir sur mes y Am7 eux, par habit Dm  ude
 Dm  J'avais oublié simplem Gm  ent
 (Tacet)              Que j'avais deux f A7 ois dix-huit a Dm ns.    F 
Version : 2.1
Dernière modification : 2012-10-26
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes