Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Paroles et musique : Charles Trenet
Tonalité :

 
Mesures à 2 temps : 1 temps | 1 temps
 
 
Intro : F   Fm   C/E   Am7   D7   G7   C   C 
 
 
 
Fid Dm7 èle, fid G7 èle, je s Dm7 uis resté fid G7  èle
A des c Cmaj7 hoses sans i Cmaj7 mportance pour v Cmaj7 ous,      Cmaj7 |
 Eb(dim) Un      s Dm11 oir d'ét G9 é, le v Dm11 ol d'une hirond G elle | ,
 G#(dim)   Un    s Am7 ourire d'enf D7 ant, u Dm7 n rendez-v G7 ous
Fid Dm7 èle, fid G7 èle, je s Dm7 uis resté fid G7  èle
A des r Cmaj7 iens qui, p Cmaj7 our moi, font un t Cmaj7  out
 A7   Un v F ieux tout Fm ou, un C/E e boite d'aquar Am7  elle,
Le p D7 ort de La Nouv G7 elle au mois d C6 'août.   C6 
 
 
 
Fidèle, fidèle, je suis resté fidèle
À des lieux et des amis très doux,
Un drôle d'Albert et sa s½ur en dentelles,
Un castillet tout neuf, un Canigou,
Une rue d'Béziers, une tante Emilie,
Une maman partant pour Budapest,
Ma vieille maison avec sa tonnellerie
Et près d'la gendarm'rie, les express.
 
 
Fidèle, fidèle, je suis resté fidèle
Au souvenir d'un soir à Montauban
Candides ardeurs, nos c½urs, je me rappelle
S'étaient donnés si jeunes sur un vieux banc
J'étais parti dans la nuit des vacances
Plus léger qu'un elfe au petit jour
Mais à présent, à présent quand j'y pense,
Je pleure toujours mon premier amour.
 
 
Fidèle, fidèle, pourquoi rester fidèle
Quand tout change et s'en va sans regrets
Quand on est seul debout sur la passerelle
Devant tel ou tel monde qui disparaît
Quand on regarde tous les bateaux qui sombrent
Emportant les choses qu'on espérait
Quand on sait bien que l'on n'est plus qu'une ombre
Fidèle à d'autres ombres à jamais.
Version : 1.0
Dernière modification : 2014-11-27
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes