Connexion membre

Recueils : publics
persos
Artistes :
Titres :
Paroles : Françoise Dorin
Musique : Charles Aznavour
Tonalité :

(Augmentation d'un ton a chaque reprise du couplet)
 
 E  Je comprends que tu sois fière
De t B a personnalit E  é,
De t A on fameux caractère   E 
Par  B tant de gens respecté,   E 
 E  Sois sûre que j'apprécie
Avec q B uelle obstinat E  ion,
Avec q A uelle minuti E  e
Tu con B duis tes ambit E  ions
 
 
 E Mais moi, mais B  moi, j'aime bien les E  bergères
Qui pe B nsent surtout à l E  'amour
 E Mais moi, ou B i moi, je ne suis pas f E  ait pour
Le repos de l B a guerr E  ière
 
 
Je conçois que tu n'aies guère
Le temps de batifoler
Avec toutes tes affaires,
Tes problèmes à régler,
Tu vas, tu viens, tu discutes
Et c'est déjà très joli
De m'accorder dix minutes
Entre New York et Orly
 
 
Mais moi, mais moi, j'aime bien les bergères
Qui donnent leur temps à l'amour
Mais moi, oui moi, je ne suis pas fait pour
Le repos de la guerrière
 
 
C'est agréable, sans doute,
Ta tranquille autorité,
La façon dont tu prends toutes
Les responsabilités,
Ça, tu n'es pas économe
D'ordres et de décisions,
On croit vivre avec un homme
A part quelques exceptions
 
 
Mais moi, mais moi, j'aime bien les bergères
En tout cas, plus que les bergers
Mais moi, oui moi, je ne veux pas bercer
Le repos de la guerrière
 
 
Mais si un jour, un peu lasse,
Sans vraiment savoir pourquoi
Tu as envie qu'on t'embrasse
Et qu'on te parle à mi-voix,
Si tu veux sur une épaule
Simplement te reposer
Abandonnant tout contrôle,
Alors viens sans t'excuser !
 
 
Car moi, car moi, j'aime bien les guerrières
Qui sont désarmées par l'amour
Car moi, oui moi, vraiment je suis fait pour
Le repos de la bergère
Version : 1.0
Dernière modification : 2019-04-22
Avertissement Avertissement sur les droits d'auteurs concernant les textes